Mon Mémo Nutriments des végétaux




Zoom sur une nouvelle approche pour se libérer du stress et améliorer l’apprentissage et les performances, Jean-Edern HERRMANN, président de l’association Interwell en Alsace et passionné de thérapies alternatives, nous emmène à la découverte du  Neurofeedback.

Le neurofeedback, qu’est-ce que c’est ?

 

Le neurofeedback est une méthode qui permet au cerveau de s’auto-réguler spontanément.
A la fin d’une séance de neurofeedback, la personne se sent beaucoup plus détendu.
Le neurofeedback réorganise l’activité cérébrale pour que le cerveau puisse mieux fonctionner. Il apprend au cerveau à mieux fonctionner. Les changements se font progressivement séance après séance. Les effets obtenus à chaque séance sont différents.

Le neurofeedback permet d’améliorer les performances sportives, intellectuelles et créatrices.

Il améliore voir guérit de nombreux troubles et pathologies de la vie courante. On peut le comparer à un entraînement de fitness mental. Il fonctionne grâce à l’écoute d’une musique et également grâce au positionnement de capteurs sur la tête qui sont eux reliés à un ordinateur.

neurofeedback5

Durant la séance de neurofeedback, le logiciel Neurofeedback interagit avec la musique pour que la régulation se fasse. On peut aussi dire que le neurofeedback est une sorte de remise en forme des cellules nerveuses du cerveau. Son efficacité se fait ressentir dès la première séance mais il faut souvent faire plusieurs séances pour avoir un résultat suffisamment avancé (une dizaine de séance).

Quels sont les effets du neurofeedback ?

 

Le neurofeedback procure une grande détente du corps. Et ce qui est très intéressant, c’est que la personne n’a besoin de rien faire. Elle doit juste s’allonger, se laisser aller. Et même si elle n’y croit pas ou si elle n’a pas envie de se détendre, le processus de détente et de régulation du cerveau se fera quand même et la personne se détendra progressivement pour parfois même s’endormir. C’est la magie de cette technique. Cette méthode ne fait donc pas appel à notre volonté et à notre conscient. Tout se fait à un autre niveau.

neurofeedback6

Neurofeedback, une réponse à de nombreux troubles

Il agit sur la fatigue en générale, la fatigue nerveuse, l’anxiété, la dépression, les blessures, les migraines, les traumatismes psychiques, l’insomnie, les troubles du sommeil, les troubles de déficit d’attention, l’hyperactivité, les séquelles d’AVC, les lésions cérébrales, les troubles cognitifs, la dyslexie, les personnes borderlines, ….

En effet, beaucoup de troubles sont du à un dérèglement des fonctions cérébrales.

Origine du Neurofeedback

Le neurofeedback à été découvert et mis au point il y a 40 ans à l’université de Los Angeles (Etats-Unis). Il est utilisé en Amérique du Nord depuis plus de 30 ans. Mais cela fait que depuis 2003 qu’il est apparu en France.

neurofeedback4

Fonctionnement du Neurofeedback

 

Le praticien en neurofeedback utilise un ordinateur. Il branche 2 électrodes au sommet du crâne de la personne sur le cuir chevelu. L’ordinateur peut ainsi mesurer en temps réel l’activité cérébrale de la personne. Il peut percevoir toutes les tensions cérébrales présentes à l’instant. On peut ainsi voir comment s’activent les ondes cérébrales et le niveau d’agitation, de tension, d’attention.

La personne, de son côté, écoute une musique. Il peut s’agir de n’importe quel type de musique. Cela peut être de la musique classique, de la variété, du jazz… peu importe. Ce n’est pas la musique qui est vraiment importante mais les micro-coupures qui seront faites durant l’écoute de cette musique.

neurofeedback3

Chaque fois que le logiciel détecte un excès d’activité cérébrale, cela correspond à une empreinte traumatique. Le but de la technique est de gommer toutes ces empreintes traumatiques qui se sont souvent entassées au niveau de l’inconscient au cours de notre vie.

Ainsi quand le logiciel détecte une empreinte traumatique, il déclenche une micro-coupure dans la musique. Grâce à cette micro-coupure, le cerveau va se rendre compte qu’il est en excès et il va spontanément s’autoréguler. Il va spontanément se corriger pour avoir une activité plus calme et plus adapté au moment. Il s’agit d’un retour d’informatique que le cerveau peut comprendre. Ainsi on se contente d’envoyer l’information au cerveau qui va régler lui-même la situation.

neurofeedback7

On utilise les capacités naturelles du cerveau à s’auto-réguler.

 

Pour aller plus loin :

neurofeedback dynamique danglesbouton je commande

 

 

Comment trouver un praticien en neurofeedback ?

 

Il y a 130 praticiens actuellement en France

Pour trouver un praticien en neurofeedback près de chez vous : http://www.adnf.org/

Les sites de références :

http://www.forum-neurofeedback.fr

http://www.adnf.org/

 

4 praticiens dans l’Est de la France :

Sara Ahmetovic (Strasbourg)
www.neurofeedback-strasbourg.com

Rivka et Nitaye Eliacheff (Strasbourg)

www.neurovital.fr

Christina Klein (Saverne)

www.kleinpsychologue.net

Daniel Thalgott (Barr)

www.neurofeedback-alsace.com

L'auteur :

Chris Martin - Naturopathe & Créatrice du site

Naturopathe et Joyeuse Blogueuse, Chris souhaite partager au travers de Nana-Turopathe.com une naturopathie pragmatique, sans mysticisme et non extrémiste. Des conseils clairs et concrets au quotidien, applicables par tous, et ce dans la bonne humeur !

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet