Mon Mémo Nutriments des végétaux





La vitaminothérapie consiste en une supplémentation en vitamines, en cas de carences ne pouvant plus être couvertes uniquement par l’alimentation et afin d’éviter des répercussions néfastes sur notre santé. Il s’agit donc d’un soutien ponctuel apporté par des compléments alimentaires afin de soutenir l’organisme.


Dans quels cas opter pour la vitaminothérapie ?

 

Se supplémenter à l’aide de compléments alimentaires (bien qu’en libres services et donc accessibles à tous), n’a pourtant rien d’anodin. Une alimentation soigneusement équilibrée est toujours bien évidemment préférable. La vitaminothérapie sera à réserver à des cas et circonstances précises notamment (liste non exhaustive) :

vitaminothérapie

  • Acide folique chez les femmes désirant un enfant, femmes enceintes et allaitant.

 

  • Vitamine D pour les populations vivant dans les régions peu ensoleillées. Ici, en Suisse, il est recommandé de donner de la vitamine D3 aux bébés pendant les 3 premières années de vie.

 

  • Vitamine K pour les nouveau-nés, pour éviter des saignements anormaux. En Suisse, ce sont une dose à la naissance et une dose à 1 mois.

 

  • Vitamine B12 pour les végétariens, pour les personnes souffrant d’achlorhydrie gastrique ou de résection gastrique, et pour les personnes de plus de 50 ans.

 

  • Toute recommandation d’un médecin suite à des maladies ou des carences diagnostiquées.

 

  • Multivitamines lorsque les apports en calories sont insuffisants, ou lorsque l’alimentation en général ne peut parer aux besoins du corps.

 

Voici les valeurs européennes des VNR datant de février 2014, cela vous donnera une idée [2].

Vitamine A 800 μg
Vitamine D 5 μg
Vitamine E 12 mg
Vitamine K 75 μg
Vitamine C 80 mg
Vitamine B1 1,1 mg
Vitamine B2 1,4 mg
Niacine 16 mg
Vitamine B6 1,4 mg
Acide Folique 200 μg
Vitamine B12 2,5 μg
Biotine 50 μg
Acide pantothénique 6 mg

 

Vitaminothérapie – Intoxication et Hypervitaminose

 

Une consommation  excessive de certaines vitamines sur une longue durée peut être toxique, on parle dans ce cas d’hypervitaminose. Suivant la vitamine dont il est question et le temps d’exposition les symptômes peuvent varier.Sont essentiellement concernées les vitamine A, D, k et E.

Les hypervitaminoses ne sont généralement pas observées dans le cadre de l’alimentation « saine et normale » mais surtout lors d’une consommation excessive de compléments alimentaires. Pour vous donner un ordre de grandeur, une hypervitaminose est en général observée lors d’une consommation 5 à 10 fois plus élevée que la VNR sur une longue durée ou 100 fois la VNR sur une courte durée [3].

 

vitamine-c

Vitaminothérapie: différentiation et excrétion


Il existe une grande diversité des vitamines, différentiables en deux catégories : les vitamines solubles dans l’eau (hydrosolubles) et les vitamines solubles dans les gras (liposolubles).

  • Liposolubles : (solubles dans le gras) vitamines D, E, K, A
  • Hydrosolubles : (solubles dans l’eau) toutes les autres vitamines

 

Les vitamines hydrosolubles sont éliminées par l’urine, tandis que les vitamines liposolubles sont généralement excrétées dans les selles. Les hypervitaminoses sont observées plus souvent dans le cas des vitamines liposolubles (donc D, E, K et A).


vitamineB6



Avant toute complémentation ou mise en place d’une cure de vitaminothérapie, prenez conseil auprès de votre professionnel de santé afin d’avoir un conseil personnalisé et sécurisé.


Pour aller plus loin :


bible sante nature

L'auteur :

Vitaturopathe - L'oeil de la chimiste

Chimiste et jeune maman depuis 2014, je suis convaincue que beaucoup de remèdes à nos maux quotidiens se trouvent dans notre environnement, que nous ne savons pas exploiter correctement. D’une nature curieuse, et intéressée par le fonctionnement des choses, en particulier de notre corps, de la biologie et de la chimie, j’espère pouvoir vous transmettre un peu de mon savoir ici. Je vis en Suisse depuis 10 ans et je suis la cousine de notre chère Nana!

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet