En cadeau pour toi : mon Kit gratuit " Je prends soin de mon assiette sans me prendre la tête ! "




De plus en plus de personnes portent attention à leur alimentation. Beaucoup se posent des questions sur le lien entre celle-ci et leur santé. S’interrogent également sur ce qu’ils doivent manger ou pas et se sentent un peu perdus tellement il fleurit d’informations à ce sujet. Et si opter pour une alimentation hypotoxique était la solution ? C’est avec plaisir que je vous partage cet article car je suis convaincue de l’importance du choix des aliments mais également de la manière de les consommer.  Il est dommage de peu se soucier de son alimentation car elle fait souvent partie des premiers facteurs de maladies à plus ou moins long terme.

Alimentation, première médecine ?

Aujourd’hui, cuisiner est devenue pour moi un moment de joie et de simplicité. Pas de prise de tête, ni d’interminables heures derrière les fourneaux !

Atteinte d’une maladie auto-immune et intolérante au gluten, depuis toute jeune je me suis naturellement intéressée aux aliments afin de me sentir mieux dans mon corps et ma tête.

Quand on décide d’éviter la médication chimique et que l’on croit aux vertus de la nature, il n’y a plus qu’un pas à faire ! Toutefois, il m’a fallu différentes expériences et suivre une formation en « Alimentation vivante » pour découvrir les bienfaits de  l’ alimentation hypotoxique.

regime hypotoxiquebouton je commande

Que ton alimentation soit ta seule médecine. » Hippocrate.

C’est sur cet aphorisme, que le Docteur Seignalet activera ses recherches. Sa conclusion est époustouflante : la majorité des maladies chroniques ont pour origine l’alimentation moderne. Un simple régime alimentaire peut parfois en venir à bout. Durant 20 années, il suivra gracieusement 2500 patients.

Il en ressort que pas moins de 91 maladies « modernes » sont réactives à la méthode Seignalet. Il décide alors d’informer le grand public et ses compères. Il rédige pour cela un livre qu’il nommera « L’alimentation ou la troisième médecine ».

Qui était Jean Seignalet ?jean seignalet

Ancien interne des hôpitaux de Montpellier, Maître de conférence à la faculté de médecine, praticien hospitalier, biologiste, pionnier de la transplantation rénale, le Docteur Seignalet ne manquait pas de titres. Il est également aussi compétent en gastro-entérologie qu’en hématologie. Il va s’intéresser à la nutrition à partir de 1985 où sa méthode sera mise au point.

Ses recherches le conduisent à toucher à divers secteurs médicaux et consacrant plusieurs heures par semaine à l’actualité scientifique, il développe une vision globale de la médecine.

L’ alimentation hypotoxique

Définit à partir de bases simples et proches de l’alimentation ancestrale, le docteur Seignalet prône une alimentation diversifiée. Méthode de santé, au départ, avant tout, le régime Seignalet s’est étendu à tout public.

L’accroissement des allergies alimentaires et l‘intolérance au gluten sont malheureusement le constat que notre métabolisme n’a pu s’adapter à l’évolution trop rapide de nos changements alimentaires.

Et de surcroit, aux aliments génétiquement modifiés. Passant ainsi d’une nourriture naturelle vivante à une nourriture industrielle dépourvue de toutes ses qualités nutritionnelles.

Nous sommes de grands consommateurs de blé. Même si le riz arrive juste derrière lui, la céréale de blé est la plus cultivée dans le monde aujourd’hui. Apparu il y a plus de 10 000 ans sous l’appellation « petit épeautre », cette céréale a subi au cours de l’évolution de l’agriculture une transformation importante et rapide.

gluten free

La modification de certaines protéines est telle que notre organisme n’a pas pu s’adapter à ce changement. Résultat, de plus en plus de personnes souffrent d’allergies, d’intolérances alimentaires et autres maladies plus ou moins graves comme :

  • la maladie de Crohn, la spondylarthrite ankylosante, les douleurs articulaires, le diabète etc..

 

De plus en plus d’études médicales, un peu partout dans le monde, démontrent également la relation entre l’alimentation (blé, gluten,fodmap, sucres rapides) et certaines maladies infantiles comme l’hyperactivité, l’autisme, l’anxiété…

L’ alimentation hypotoxique s’appuie sur un régime sain sans céréales contenant du gluten, sans sucres rapides, ni lactose, associant le cru et la cuisson douce.

Les grands axes de cette médecine

  • La nutrithérapie comme médecine pour un grand nombre de maladies
  • Des personnes soignées sans effets secondaires
  • L’écologie et la personne au centre de cette médecine peu onéreuse

 

alimentation hypotoxique 6

 

L’importance de la nutrition

La conviction du docteur Seignalet rejoint celle d’Hippocrate (médecin grec 460 Av.J.C – 370 Av. J.C). C’est à dire placer l‘alimentation au premier plan dans notre parcours de santé. Or, la médecine allopathique n’apporte que peu d’importance à l’hygiène de vie alimentaire de ses patients, s’intéressant plus aux conséquences de la maladie qu’à leur cause.

La diététique, vaste terrain de la nutrition, a, elle aussi, de grands progrès à faire. Le régime Seignalet est un exemple d’évolution  dans le domaine de l’alimentation.

Au départ, fruit d’années de recherche et d’accompagnements de malades, classifiés en trois catégories :

  • Les maladies auto-imunes
  • Les maladies d’encrassages
  • Les maladies d’auto-élimination

Le régime Seignalet est aujourd’hui un mode alimentaire qui pénètre de plus en plus de foyers.

Les principes de l’alimentation hypotoxique

Un régime est un mode de vie, une hygiène alimentaire que l’on suit soit ponctuellement, soit sur une durée parfois assez longue. L’alimentation hypotoxique, à l’inverse d’un régime classique, engendre un changement radical dans son mode de vie et ce, dans l’idéal, définitivement.

Les résultats qu’il apporte tant sur la santé que sur le bien-être général de la personne en font un régime que l’on adopte facilement et qu’on a très souvent peu envie d’arrêter.

crepe sans gluten Reste que ce choix doit être fait en conscience et dans le but premier de rester en meilleure santé. Il demande donc souvent de se faire aider par un conseiller en alimentation vivante ou un naturopathe formé en alimentation hypotoxique.  Cela évite de se sentir perdu et de se décourager surtout.

Cet accompagnement aura toutefois pour but principal d’apprendre à la personne les bases alimentaires de ce régime ainsi que l’association des aliments au cours des différents repas de la journée afin de bénéficier de toutes leurs qualités nutritionnelles.

Il s’agit avant tout d’exclure définitivement tous les aliments qui ne sont à l’origine pas fait pour notre organisme et que nous consommons par ignorance et/ou habitude.

En voici la liste :

  • Suppression totale des céréales mutées et contenant du gluten
  • Les laits d’animaux ainsi que les produits dérivés
  • Les cuissons à température élevée (au dessus de 110°)
  • Éviter les produits non biologiques
  • Tous les produits alimentaires transformés et/ou de fabrications industrielles

 

Voici un tableau résumant les principes de l’ alimentation hypotoxique

ALIMENTS DECONSEILLÉS ALIMENTS CONSEILLÉS

Les laits animaux

Lait de vache/chèvre/brebis..

Et ses dérivés :

Fromages

Beurre

Crème fraiche

Glaces

Yaourts…

Les laits végétaux

Lait de riz, amandes, coco etc..

Crème de riz, amandes etc..

Purée d’oléagineux

Yaourts au soja nature et aromatisés

 

 

Les céréales mutées 

Les farines

Blé, Orge, Kamut, Avoine, Seigle, Grand Epeautre

 

Tous les produits à base de ces céréales

Pains, biscottes, pâtisseries, pizzas, pâtes, plats cuisinés etc…

 

 

Céréales non mutées

Les farines

Riz, Châtaigne, Quinoa, Manioc, Pois chiche, Sarrazin…

Tous les produits à base de ces céréales

Pains, pâtisseries, pizzas etc

Pâtes de riz ou sarrazin

Galettes de riz, Pain des fleurs châtaigne, sarrazin etc..

La cuisson

à haute température soit supérieure à 110° comme :

Les barbecues, four, plancha, friteuses etc…

 

 

La cuisson douce

Cuisson vapeur

Cuisson à l’étouffée

A chaque repas des aliments crus

 

Les huiles raffinées, chauffées à haute température et ayant subits des traitements chimiques Les huiles non raffinées, à première pression à froid et de culture biologique

 

Sucres et sels raffinés Sucres et sels non raffinés

Bien entendu, les produits pollués

Consommer le plus d’aliments naturels

Culture biologique et raisonnée

Animaux d’élevage en pleine nature

Poissons sauvages

Alimentation hypotoxique, et en pratique ?

Ne plus consommer de blé, de produits laitiers, par exemple, bouleverse les idées reçues et les dogmes alimentaires ancrés depuis des générations. Abandonner ses habitudes, la peur des carences alimentaires et les idées reçues sur le fait que consommer des farines sans gluten fait grossir, sont une barrière importante au changement.

Les habitudes sont certainement le plus difficile à irradier. Cela étant valable pour tous les domaines de notre vie. Vous seul, pouvez reconnaître qu’elles sont limitantes et vous privent d’expérimenter.  Donc de renouveau et d’enrichissement de nouvelles connaissances, source d’épanouissement personnel.

POMMELa peur des carences alimentaires est due à certaines croyances sur le lait, les céréales etc… Soyez rassurés, l’équilibre entre l’apport proportionnel des glucides, protides et lipides dans ce régime apportent les conditions nécessaires à une alimentation saine et énergétique.

Les vitamines et les sels minéraux ne manquent guère au vu de l’importance de consommer des légumes et fruits crus. Le point d’honneur étant sur la consommation variée de ce ceux-ci.

La suppression du lait animal est certainement ce qui effraye le plus, en raison des idées reçues sur l’assimilation du calcium.

Par exemple dans l’ostéoporose :

Ce n’est pas le calcium qui disparaît mais l’ensemble de l’os. Le professeur Seignalet le certifie  » L’ostéoporose ne correspond pas à des os fragilisés, par manque de calcium mais à une perturbation du remodelage osseux…Le tissu osseux est détruit par les ostéoclastes et reconstruit par les ostéoblastes… ».

calcium vegetal

Certaines personnes, souvent les femmes au moment de la ménopause, ont une destruction plus massive d’ostéoclastes. Ce qui a pour conséquence une fragilité osseuse. L’hypothèse du docteur Seignalet est celle-ci « Peut-être, parce que les ostéoblastes encrassés diminuent leur activité, peut-être parce que les ostéoclastes, stimulés par les molécules « déchets » dans les tissus osseux augmente leur activité… »

farine sans gluten La prise de poids est due à une méconnaissance des propriétés de l’aliment. En particulier la famille des Amylacés. Par exemple, certaines farines ont un index glycémique élevé comme la farine de riz (farine blanche surtout). Associées toutefois à une farine de fruit comme la farine de coco, a pour conséquence la baisse de l’IG.

Certaines farines également riches en protéines, favorise la diminution de l’IG  par la baisse d’assimilation des amidons. Idem pour les légumineuses grâce à leurs fibres solubles. Le glucose est alors moins absorbé par les intestins.

Pour finir, les sucres raffinés étant éliminés des préparations, la consommation de sucres naturels comme le miel, le sirop de coco ou le mixage de fruits secs comme les dattes ou les abricots secs apportent un sucre lent faible en fructose surtout.

Une fois passé ces barrières, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

  • Commencez par vous préparer psychologiquement à ce changement alimentaire (renseignez-vous, faites-vous aider).
  • Changez les aliments de vos placards et réfrigérateur (Redécouvrez les marchés, bannissez le chariot pour le panier au magasin bio, entre nous c’est plus sympa).
  • Établissez vos menus journaliers pour la semaine (surtout au début pour ne pas paniquer ou céder aux tentations).
  • Pour ceux et celles qui déjeunent dehors ou à la cantine de l’entreprise, choisissez les crudités, poissons vapeurs sans sauce, juste huile d’olive, et pour les viandes, demandez une cuisson « bleue ».
  • N’hésitez pas au restaurant à indiquer que vous ne consommez ni gluten, ni lactose. Demandez une salade fraîche composée ou un carpaccio (viandes ou poissons) par exemple et préférez des légumes ou pommes de terre vapeur plutôt que les frites !
  • Accepter les réactions physiologiques possibles (douleurs accentuées, dérangement intestinal, irruptions cutanés, maux de tête…). C’est une réaction normale. Le dés-encrassage de votre organisme s’opère. Tout ceci n’est que passager.

Sushi

Au delà de l’ alimentation hypotoxique

L’ alimentation hypotoxique peut être, au delà d’un choix de régime alimentaire, une voie de changement bien plus importante qu’on ne peut imaginer parfois. Nos pensées et nos émotions influent sur notre manière de s’alimenter et vice-versa. L’un nourrissant l’autre, on a tout à gagner de prendre soin de soi.

Tous nos corps (physique, émotionnel, mental, spirituel) ont besoin d’être nourrit. Plus vous porterez attention à la qualité de ce que ingérez, plus celle-ci se répercutera sur vos autres corps. Une meilleur santé physique aura comme conséquence une meilleure qualité et gestion de vos émotions.

En découlera alors une meilleure résistance et réflexion de votre mental. Si vos pensées sont fluides et sereines, vous vous sentirez épanouie et serez certainement plus en relation avec votre petite voix intérieure, ou encore votre intuition.

Si nous souhaitons également agir pour notre planète et participer écologiquement sur la protection de notre environnement, nous ne pouvons plus faire l’impasse « du mieux manger ». Nous agissons ainsi en tant que personne responsable et désireuse de vivre sainement.

La seule chose que vous risquez vraiment est de vous prendre au jeu !  Vous aurez alors plaisir à préparer et consommer une cuisine simple, rapide et énergétique.

A vos fourneaux…basse température et vive l’alimentation hypotoxique !!!

Tout sur l’ alimentation hypotoxique et le régime Seignalet

l-alimentation-ou-la-3eme-medecine

bouton je commande

 

Source : L’alimentation ou la troisième médecine. Jean Seignalet – Ed. du Rocher
Source internet : http://www.seignalet.fr –  http://www.lanutrition.fr/les-news/seignalet-avait-raison-le-gluten-augmente-la-permeabilite-intestinale-chez-tout-le-monde.html. http://jemangemieux.com/

L'auteur :

Nelly Sevin - Psychothérapeute

Psychothérapeute depuis 2003 orientée en lecture symbolique et biologique des malaises et maladies. Fondatrice et formatrice en RPC© (Réflexologie Plantaire Consciente). Conseillère en alimentation vivante et en santé globale. Animatrice de séminaires, conférences et ateliers depuis plus de 15 ans, je transmets aujourd’hui ce savoir et mon expérience avec mon époux, au travers d’accompagnements personnalisés et de formations professionnelles, à distance. Au travers de la formation comme de l’accompagnement thérapeutique, je reste près de vous grâce aux supports vidéos, audio, et de l’écriture. http://www.emergence-conscience.com/

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet