Avec une large variété d’utilisations traditionnelles, Ashwagandha, la plante phare de l’Ayurveda s’est retrouvée sur les marchés grâce à ses qualités adaptogènes remarquables.

Cette plante s’utilise depuis 3000 ans dans le système de médecine ayurvédique et indigène. Elle est réputée pour promouvoir la santé et la longévité en augmentant la capacité de l’organisme à résister aux facteurs environnementaux négatifs et en créant un sentiment de bien-être mental. Zoom sur une petite racine qui va peut-être vous changer la vie !

 

Propriétés adaptogènes de l’ashwagandha

Ashwagandha est une plante adaptogène. Cela signifie qu’elle augmente l’aptitude du corps à s’adapter aux différents stimuli externes afin d’affecter l’homéostasie interne. Elle réunit en outre les quatre composants essentiels entrant dans la définition d’une plante adaptogène :

-Elle est nourrissante, car elle apporte de la force grâce aux différents nutriments qu’elle détient.

-Elle présente une action normalisatrice ; cela signifie qu’elle est capable aussi bien d’apaiser l’organisme que de le booster en augmentant ce qui est bas et en abaissant ce qui est haut (ex. énergie, stress).

-Elle possède une action non spécifique, car elle agit non seulement simultanément sur plusieurs parties du corps, mais aussi contre tous les facteurs de stress ; qu’ils soient biologiques, chimiques ou physiques.

-Enfin, elle est non toxique même lorsqu’elle est utilisée sur de longues périodes.

 

Une action antistress naturellement puissante

Ashwagandha contrôle naturellement la production d’hormones et les réponses physiologiques au stress pour que notre corps puisse fonctionner de façon optimale. Sa principale action sur le corps réside dans la modulation de la libération des hormones du stress comme le cortisol. Ceci s’effectue grâce aux withanolides, un groupe de lactones stéroïdiennes qui ont des effets de soutien sur les glandes surrénales. Les withanolides sont structurellement apparentés aux ginsénosides du Panax ginseng, d’où le nom commun de « ginseng indien ».

…mais pas que !

Le stress chronique peut entraîner une cascade d’affections physiologiques indésirables, notamment un déficit cognitif, une immunosuppression ou un dysfonctionnement sexuel. Une augmentation du glucose, des triglycérides et du cholestérol sanguin sont d’autres conséquences du stress, à l’origine de maladies cardiovasculaires. Réguler notre réponse au stress permet de reconstituer toutes ces fonctions et plus encore ! En effet, les withanolides sont responsables d’un large éventail d’activités biologiques. Ils seraient même capables de renforcer la résistance des os. Ce qui rend cette plante indispensable dans les troubles de la dégénérescence et du vieillissement. L’ashwagandha est également utile pour traiter la bronchite, l’asthme, le cancer, l’insomnie et la démence sénile. Ses propriétés chimiopréventives en font par ailleurs un complément potentiellement utile pour les patients sous radiothérapie ou chimiothérapie.

ashwagandha

 

La qualité, ça compte

La première chose à vérifier lorsque vous achetez de l’ashwagandha est de savoir s’il s’agit d’ashwagandha bio. En effet, une agriculture biologique permet une plus grande concentration en principes actifs. Ensuite, il faut que votre extrait soit tiré uniquement de racines et que les composants de la feuille ne soient pas ajoutés. L’utilisation de feuilles augmente la teneur globale en withanolides, mais apporte également le withanolide indésirable « Withaferine A » qui est cytotoxique. La Withaferine A est déconseillée lorsque son utilisation est destinée à des applications classiques telles que l’adaptation au stress, le renforcement de l’énergie, de la cognition et de l’immunité.

Prêtez également une attention particulière à la méthode d’extraction utilisée. Chez l’ashwagandha, ce ne sont pas seulement un ou deux constituants qui sont à l’origine des effets susmentionnés, mais plutôt la synergie de plusieurs composants. Pour cette raison, il est important de choisir un extrait « à spectre complet ». C’est un extrait qui maintient l’équilibre des divers constituants présents dans la racine brute d’ashwagandha.

 

Enfin, privilégiez le bio. Les huiles hydrogénées, le dioxyde de titane, le talc, le plomb, le mercure, le PCB et les colorants artificiels sont donc à proscrire.

 

Source : https://www.panax-ginseng.fr/plantes-sante/ashwagandha-162/

L'auteur :

François Chevallier

Praticien en Naturopathie - Rédacteur en chef Nana-turopathe

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet