L’été est là : chaleur, soleil et vacances sont au rendez-vous et les moustiques aussi. C’est fou de se dire qu’un si petit insecte puisse autant nous enquiquiner ! Deux  sortes de moustiques piqueurs prennent le relais chez nous : les moustiques Culex et l’Aedes Albopictus, le fameux « moustique tigre ».

Saviez-vous que ce sont les femelles qui piquent …. pour renouveler l’espèce, pour nourrir les futurs moustiques … Vous faites une bonne action quand vous vous faites piquer par un moustique. Vous assurez la descendance des moustiques.

Oui très drôle mais au fait pourquoi les moustiques nous piquent ?

 

Toujours piqués ? Pourquoi moi !?

20% de la population, est-il estimé, seraient des cibles de choix des moustiques. Dans un article publié sur le site Smithsonian, le journaliste scientifique Joseph Stromberg liste les facteurs qui peuvent jouer un rôle :

  • Le groupe sanguin : Une étude publiée en 2004 dans le Journal of Medical Entomology a montré que les moustiques choisissent les personnes du groupe O deux fois plus souvent que celles du groupe A. Celles du groupe B se situent au milieu de ce continuum.

 

  • Le dioxyde de carbone : Les personnes qui expirent plus de dioxyde de carbone (habituellement les personnes plus corpulentes) sont plus facilement repérables par les moustiques dont le « palpe maxillaire » peut détecter le dioxyde de carbone d’aussi loin que 50 mètres. Ce qui est une raison pour laquelle les enfants seraient moins ciblés que les adultes.

 

  • L’exercice physique et le métabolisme : Les moustiques sont aussi attirés par l’odeur de l’acide lactique, l’acide urique, l’ammoniaque et d’autres substances présentes dans la sueur, ainsi que par la température corporelle plus élevée. La pratique du sport peut ainsi attirer les moustiques.

 

  • La grossesse : Une femme enceinte expire plus de dioxyde de carbone et a une température corporelle plus élevée.

 

  • Les bactéries de la peau : Certaines bactéries de la peau présentes en plus grande quantité chez certaines personnes attirent davantage les moustiques.

 

  • L’alcool : Une étude publiée en 2011 dans le Journal of the American Mosquito Control Association a montré qu’une seule bière augmentait l’attirance des moustiques.

 

  • Les vêtements colorés : Les moustiques utilisent aussi la vision pour localiser les humains. Porter des vêtements noirs, bleus foncés ou rouges rendrait plus facilement repérable, selon l’entomologiste James Day de l’Université de Floride.

 

  • Les répulsifs naturels : Des personnes excrètent des substances naturelles qui déplaisent aux moustiques, ce qui fait l’objet de recherche dans le but de développer des produits répulsifs plus efficaces.

 

 

Des huiles essentielles pour prévenir les piqûres !

Un spray répulsif

  • Eau : 50 ml
  • Alcool modifié à 70° ou 90° : 45 ml
  • Huile essentielle de Citronnelle : 1 ml
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 1 ml
  • Huile essentielle de Géranium rosat : 1.5 ml
  • Huile essentielle de Lavande vraie : 1.5 ml

A vaporiser sur vos vêtements ou dans l’air.

 

***

 

Une huile corporelle

  • Huile essentielle de Citronnelle : 1 ml
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 1 ml
  • Huile essentielle de Géranium rosat : 1 ml
  • Huile essentielle de Lavande vraie : 1 ml
  • Huile essentielle de Cèdre de l’Atlas :  1 ml
  • Huile végétale de macadamia :  45 ml

A utiliser à raison de 2 à 4 gouttes toutes les 4 heures à utiliser de préférence sur les chevilles et les poignets.

 

***

 

Répulsif moustiques adapté pour les enfants 

Dans cette recette anti-moustique naturelle, les huiles essentielles sont diluées dans de l’huile végétale. Elle est donc adaptée pour les enfants de plus de 6 ans et les adultes qui ont la peau sensible. Munisez-vous d’un flacon de 50 ml et d’une balance qui pèse en ml ou d’une éprouvette.

  • Huile essentielle Citronnelle : 2 ml
  • Huile essentielle Géranium Rosat : 2 ml
  • Huile essentielle d’Eucalyptus citronné : 2 ml
  • Huile végétale de noisette (pouvoir très pénétrante dans la peau) : remplir jusqu’à 30 ml (QSP 30 ml)
    Appliquer sur le corps toutes les heures. A mettre dans un spray c’est plus pratique. Recette du Dr Pénoël et P. Franchomme.

 

Pour les enfants de moins de 3 ans vous pouvez utiliser plutôt des hydrolats (ou eaux florales) moins concentrées en molécules actives mais tout aussi efficaces.

  • L’hydrolat de géranium rosat et citronnelle dont l’odeur va repousser les moustiques : à vaporiser sur les vêtements et / l’air ambiant 😉
  • L’hydrolat de camomille romaine (ou noble)  et ou lavande aspic qui sont antalgiques et anti inflammatoires : à appliquer en petites compresses sur les zones piquées.
  • L’hydrolat de menthe poivrée : dans le bac à glaçon et à appliquer sur les piqûres ça soulage ++

 

***

En diffusion atmosphérique

En plus de ses propriétés répulsives et apaisantes, en application locale, l’huile essentielle de Citronnelle de Java permet d’éloigner les moustiques lorsqu’elle est diffusée dans une pièce.

De même les huiles essentielles de Lemongrass et d’Eucalyptus citronné repousseront les moustiques.

Sachez qu’en plus de diffuser ces huiles essentielles, vous pouvez également en déposer quelques gouttes de votre HE anti-moustiques sur :

    • un galet en terre cuite
    • une écorce ou du bois
    • un coton à démaquiller
    • un pot pourri

et les installer autour de vous afin de créer une barrière répulsive.

 

Les piqûres de moustiques sont déjà là ?

L’huile essentielle de Lavande aspic (Lavandula latifolia) est indispensable. Cette HE est reconnue principalement pour ses vertus analgésiques, antibactériennes, fongicides, cicatrisantes et anti-venin. Cette huile essentielle est incontournable en cas de piqûres, de petites brûlures, de plaies ou de mycoses cutanées.

Vous pouvez l’utiliser pure à raison d’une goutte sur la piqûre.

Si vous deviez faire une réaction cutanée importante, alors mélangez un volume d’huile essentielle de Lavande aspic pour un volume d’huile végétale de votre choix. Mettez 2 gouttes sur la piqûre toutes les heures jusqu’à amélioration.

Je vous souhaite un bel été sans Moustiques !

 

Précautions concernant les huiles essentielles citées : D’une manière générale, demandez conseil à un professionnel de la naturopathie ou aromathérapeute.

  • Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants de moins de 6 ans.
  • Déconseillée aux personnes épileptiques, aux personnes âgées et hypertendues.
  • De manière générale, ne pas utiliser d’huile essentielle pure sur la peau ou les muqueuses. Les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les yeux, le contour des yeux, ni dans les oreilles. 

 

***

Vous voulez vous former en Aromathérapie ?

Prochainement, une formation thématique en ligne.

Téléchargez dès maintenant notre catalogue de formations

pour être averti en avant-première de nos formations et bénéficier d’un tarif préférentiel !

 

L'auteur :

Isabelle Lemoine - Aromatologue & Enseignante

Aromatologue et Enseignant depuis 2009, j'ai développé une approche particulière de l'aromathérapie Arom'Energie : les huiles essentielles racontent votre histoire. Elles donnent des informations aussi bien émotionnelles, que physiques et énergétiques. Elles sont d'un grand soutien dans votre quotidien. J'ai la grande joie de former à l'Aromathérapie, de consulter. Vous pouvez me retrouver aussi bien dans le Var qu'à Paris. A bientôt

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet