Saviez-vous que pour qu’une alerte canicule soit annoncée il faut qu’il y ait  la persistance de fortes températures pendant au moins trois jours de suite, avec une température avoisinant les  20°C la nuit. Sans attendre la canicule, il fait parfois très très chaud et Nana-Turopathe vous propose quelques conseils pour vous rafraîchir !

Canicule, grosses chaleurs, quels sont les risques majeurs ?

Notre corps n’ayant pas le temps de se rafraîchir, il s’épuise.. Les risques majeurs sont  la déshydratation, le coup de chaleur et moins connue l‘hyponatrémie.

L’hyponatrémie est une diminution de la concentration de sel dans le sang. L’hyponatrémie peut provoquer une encéphalopathie, des convulsions, voire un décès. C’est pourquoi il est important de boire une eau chargée en électrolytes.

 

Hyponatrémie : Quelles sont les personnes à risque ?

  • Les personnes âgées : elles ne peuvent pas compenser un apport trop important en eau, d’autant qu’à partir d’un certain âge la transpiration est altérée voire absente.
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques : dénutrition, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, insuffisance hépatique, insuffisance respiratoire (mucoviscidose), problèmes endocriniens (thyroïde, diabète…), cancers, troubles neuropsychiatriques.
  • Les personnes qui prennent certains médicaments : en premier lieu les diurétiques (souvent prescrits pour une hypertension artérielle, des problèmes cardiaques ou rénaux), mais également les psychotropes (neuroleptiques et antidépresseurs).

 

Comment éviter l’hyponatrémie ?

En cas de fortes chaleurs, les personnes à risque d’hyponatrémie :

  • Ne doit pas s’hydrater par excès avec de l’eau seule, c’est inutile et potentiellement dangereux mais consommer aussi des aliments qui apportent de l’eau (pastèque, concombre…).
  • Boire tout en mangeant de façon variée, en fractionnant si besoin les repas, pour maintenir un apport de sel suffisant pour l’organisme (pain, soupes…).
  • Doivent se mouiller régulièrement la peau et la ventiler.
  • Doivent éviter les sorties à l’extérieur aux heures les plus chaudes.
  • Doivent systématiquement faire réévaluer par le médecin les régimes pauvres en sel et traitements en cours (en particulier les diurétiques) pour juger de la pertinence du maintien ou de l’ajustement des doses au moment des grandes chaleurs.
    *Source : « Canicule. Hyponatrémie : recommandations pour les populations à risque ». ARS. Août 2018.

 

Se rafraîchir, la priorité !

 

27127Dans sa maison :

Dès le matin faites entrer un peu de fraîcheur et fermer rapidement les volets pour garder celle-ci à l’intérieur. S’il fait vraiment trop chaud vous pouvez mouiller un drap ou des rideaux et les placer devant votre fenêtre ouverte, le moindre souffle d’air rafraîchira la pièce ! Un ventilateur peut être placé devant une serviette humide ce qui va rafraîchir l’air ambiant.

 

27127Dormir au frais : 

Prenez une douche bien fraîche mais pas glacée avant d’aller dormir. Vous pouvez aussi placer des linges légèrement humides sur vos jambes avant d’aller au lit. Aérez votre chambre… et éteignez les lumières !

 

27127Qu’est ce qu’on mange ? :

Des soupes froides, des crudités, des fruits frais et aqueux…de la nourriture crue et fraîche ! Chez les personnes âgées, qui souvent n’ont plus la sensation de soif, on proposera de préférence de la nourriture plutôt aqueuse : jus de légumes, soupes froides, crudités en petites quantités, des fruits très aqueux comme la pastèque …

 

27127Qu’est ce qu’on boit  ?

Buvez souvent sans attendre d’avoir soif. L’eau étant la première des boissons à choisir, vous pouvez aussi boire des jus de fruits ou jus de légumes. Évitez  les sodas qui sont trop sucrés et l’alcool. Évitez le café et les boissons énergisantes qui déshydratent !

Vous avez eu très chaud, ne buvez pas glacé, buvez à petites gorgées  un  verre d’eau frais mais pas froid afin d’éviter à votre organisme les chocs thermiques.

Sauf contre-indication médicale, boire un litre et demi d’eau par jour est une mesure satisfaisante pour garder une bonne hydratation corporelle, surtout pour les personnes âgées. On fera boire les petits enfants en leur donnant régulièrement (toutes les demi-heures) de petites quantités de liquide.

50131 

Chez les personnes qui ont des difficultés à boire on peut leur faire consommer des fruits à forte teneur en eau (pastèque, melon, prune, agrumes) et des crudités (tomate, concombre, sauf en cas de diarrhées), voire de l’eau gélifiée, le but est de vraiment éviter de perdre les sels minéraux.

 

27127Se rafraîchir souvent le corps : 

Humidifiez-vous avec un brumisateur, des linges en coton  humides et frais. N’hésitez pas à prendre quelques douches ou cherchez les lieux où il y a des points d’eau .Ne prenez pas de douches glacées allez y progressivement du tiède vers le frais.

Se vêtir différemment : Choisissez des vêtements permettant de limiter l’augmentation de la chaleur corporelle :

      • des vêtements amples
      • plutôt des  couleurs claires et de préférence en coton
      • protégez-vous la tête (casquette, chapeau…) si vous devez sortir
      • Pour bébés évitez les vêtement trop serrés (type body) ou qui serre à la taille, à la maison n’hésitez pas à les mettre simplement en couche.

 

 

Attention aux personnes fragiles !

Les bébés ont un organisme beaucoup plus fragile, de part leur petite taille le risque de déshydratation et le coup de chaleur  est grand.

      • Faire boire son enfant régulièrement par petites gorgées
      • Humidifier son corps avec des linges humides, brumisateurs, bains, douches frais mais pas glacé …
      • Éviter de le sortir aux heures les plus chaudes, laissez bébé au frais
      • Etre vigilant sur certains signes qui annoncent un coup de chaleur : la fièvre, une pâleur, une somnolence ou une agitation inhabituelle, une soif intense avec une perte de poids.

 

Il faut alors rafraîchir l’enfant, lui donner à boire immédiatement et régulièrement et faire baisser la fièvre. Si malgré tout la fièvre persiste ou augmente jusqu’à 40°C, ou que l’on est témoin de trouble de la conscience, d’un refus ou d’une impossibilité de boire, d’une coloration anormale de la peau, il faut d’urgence consulter ou appeler le 15 (SAMU).

Les personnes âgées et /ou handicapées sont elles aussi les premières cibles de la canicule !

      • Faire boire régulièrement de l’eau, n’attendez pas qu’ils réclament de l’eau car les personnes âgées n’ont plus comme nous la sensation de soif. Les personnes âgées qui ont tendance à transpirer peu il faut humidifier plusieurs fois par jour leur peau. Utilisez un linge humide ou brumisateur pour mouiller le visage, le cou, les jambes ou les avant-bras ou prendre des douches ou des bains avec une eau fraîche mais pas glacée.
      • Choisissez des lieux climatisés (centre commerciaux, cinéma …) pour vos sorties >> Attention toutefois à l’excès de climatisation chez des personnes fragiles le changement brutal entre le froid et le chaud peut les affaiblir (rhume, coup de froid etc…)
      • Pour les personnes souvent assises et / ou alitées attention au matelas et chaises en plastique qui font énormément transpirer. N’hésitez pas à y glisser une serviette en coton.
      • Attention à certains médicaments qui  favorisent la déshydratation. Consulter son médecin traitant pour faire le point.

 

Chiens , chats et animaux de compagnie

Eux aussi souffrent de la canicule ! Vos animaux ne doivent jamais rester seuls dans une voiture même à l’ombre !!! En quelques minutes ils peuvent se déshydrater et c’est la mort assurée !!  L’intérieur de la voiture étant comme dans un four ! D’une manière générale comme pour les enfants, vos animaux ne devraient pas sortir dehors en période de canicule.

Proposez-leur de l’eau fraîche régulièrement,  vous pouvez humidifier le corps (pelage et coussinets) de votre animal pour le rafraîchir.

Si malgré tout votre « toutou ou matou » a subi un  » coup de chaud « , enveloppez-le dans une serviette mouillée et consulter rapidement votre vétérinaire.

Vous êtes désormais parés pour traverser cette canicule ! Si malgré tout vous avez besoin de conseils supplémentaires concernant vos proches la plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 08 h à 20 h. Elle est activée dès le premier épisode de chaleur.

Bon été à vous !

 

Téléchargez dès maintenant notre catalogue de formations

pour être averti en avant-première de nos formations et bénéficier d’un tarif préférentiel !

***

L'auteur :

Stéphanie Mezerai - Praticienne en naturopathie

Praticienne et Formatrice en naturopathie. Stéphanie est une passionnée d'écriture et auteure de plusieurs ouvrages. Elle a aussi plusieurs cordes à son arc : la cohérence cardiaque et la gestion du stress. Créatrice du programme "Happy Ménopause©" et "Détox Zéro Sucre©", elle consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet