Chères lectrices de Nana-Turopathe,

Il y a quelques jours, j’ai participé à un cercle de femmes. C’est donc tout naturellement que j’ai décidé de vous en parler dans ce nouveau billet. De quoi s’agit-il exactement ? Comment ça se passe ? Qu’est ce qu’on y trouve, qu’est ce qu’on y travaille, et surtout, quels en sont les bienfaits ? Je vous dis tout !

Qu’est ce qu’un cercle de femmes ?

Un cercle de femmes est un rassemblement de femmes de tous les âges et de toutes les cultures, à des moments précis de l’année, pour célébrer le féminin.

Il peut s’agir de groupes d’une dizaine de personnes ou de rassemblements virtuels (comme lors des Bénédictions de l’Utérus, qui sont des cérémonies internationales). Ces réunions durent en général entre 2h et 3h.

On se rejoint en effet autour des qualités féminines, des valeurs féminines, qu’on célèbre, souvent à l’aide de rituels précis. Le rituel, la transmission, la parole libre et la bienveillance sont les maître-mots de ces rassemblements de femmes.

Certains cercles peuvent être thématiques (parole autour de telle déesse, telle divinité, tel archétype féminin, etc.), d’autres sont mis en place et animés en fonction des saisons ou encore des phases lunaires.

Comment ça se passe exactement?

Un cercle dure en moyenne 2h30. Un rituel proposé par la femme qui l’anime signe l’entrée (et la sortie) dans l’énergie du cercle : on se concentre sur l’ici et maintenant, on entre dans cet espace sacré, et on réfléchit à ce qu’on vient déposer. On sort du quotidien, du travail, de la vie en général pour se centrer sur soi et les autres femmes présentes.

L’obédience est différente selon les cercles et les femmes qui les proposent ; certains vont donc être rattachés à l’énergétique chinoise, d’autres au féminin sacré, aux traditions amérindiennes, à la sexualité en tant que telle … La forme diffère donc, mais le dénominateur commun est le féminin, ses expressions, ses qualités, ses manifestations, nos façons de l’incarner (ou de ne pas l’incarner), ce qui éventuellement nous bloque, etc.

Les pratiques différeront également : on peut danser, pratiquer des rituels avec les quatre éléments, méditer, se relaxer, visualiser, jouer d’instrument, ou simplement parler chacune à notre tour.

Un système de bâton de parole est d’ailleurs mis en place quasi systématiquement, afin que chacune puisse s’exprimer comme elle le souhaite, sans être interrompue. Chacune parle en son nom propre, selon sa propre expérience, et n’interprète pas le discours des autres. La confidentialité, le respect et le non-jugement sont des valeurs très importantes dans ces réunions de femmes. Chacune doit pouvoir trouver la liberté de s’exprimer, ou de ne pas s’exprimer.

Illustration : Julia Larondonta (www.juliaro.com)

Qu’est ce qu’on vient y travailler ?

Les orientations théoriques et rituels qu’on trouve dans les cercles de femmes peuvent changer, néanmoins un élément reste immuable : on parle du féminin, et chaque femme vient pour s’exprimer et explorer sa propre féminité et ses manifestations.

Tous les archétypes féminins sont représentés (la jeune fille, l’amazone, la guerrière, la shamane, la nourricière, la mère, la sorcière, la visionnaire …), symboliquement et même souvent physiquement par les personnes constituant le cercle. De plus,un groupe ne se formant jamais par hasard, on peut se retrouver dans les problématiques de chaque femme, et apprendre de chacune d’entre elle. C’est là toute la richesse du groupe.

On peut alors choisir d’explorer ses qualités féminines, de réparer un féminin blessé, de travailler sur ses lignées féminines (perspective transgénérationnelle), sa sexualité, son cycle menstruel, etc. Il existe également des cercles spécifiquement dédiés aux jeunes filles qui viennent d’avoir leurs premières règles (cérémonies d’entrée dans le monde merveilleux du féminin!), d’autres pour les femmes autour de la grossesse, d’autres pour les aînées… Cette liste est non exhaustive !

Quels en sont les bienfaits thérapeutiques ?

Ce qu’on peut trouver dans un cercle de femmes (sitôt qu’on a trouvé celui qui nous convient et saura nous apporter ce qu’on recherche) est multiple :

D’une part, cela permet de remettre au goût du jour les dimensions de la sororité et du rituel qu’on a perdues dans nos sociétés modernes, et vers lesquelles de nombreuses personnes se tournent aujourd’hui.

La bienveillance, la transmission et le non-jugement sont des valeurs très importantes, permettant de se sentir rattachées à nos pairs, dans une société de plus en plus individualiste à mon sens. Nous avons entre femmes un vécu commun (en terme de cycles, de maternité, etc.), même si notre manière de vivre les choses est différente ; et il est important d’échanger et de partager autour de cela.

D’autre part, ce genre de rassemblement au féminin permet une meilleure connaissance et acceptation de notre profonde nature cyclique, de laquelle on s’est grandement éloignée. On vit toutes des cycles, de manière plus ou moins forte et plus ou moins consciente ; accepter cette dimension de soi permet de mieux la vivre et d’en tirer les bénéfices (en terme de créativité, d’introspection, de capacité à aller dans le monde, de douceur à soi …).

On se rapproche de notre féminin profond, de la nature, de la lune et de ses cycles. On est plus en phase avec la nature et ses manifestations.

Enfin, un cercle de femme peut aider chaque participante à panser les blessures de son féminin, à déposer quelque chose dont elle ne veut plus (une souffrance, un événement douloureux, une émotion…), à s’engager sur quelque chose en particulier ; en cela, c’est thérapeutique.

En conclusion, un cercle de femme a donc de nombreuses vertus, en terme de partage, d’échange et même en terme thérapeutique. Si vous souhaitez vous lancer, je ne saurais que trop vous conseiller d’en essayer plusieurs, afin de voir quelle dynamique et quelle obédience vous parle en profondeur ! En tout cas une chose est sûre : un jour j’en animerai !! 😉

Images :

Image principale par Julia Larotonda https://www.juliaro.com/

http://www.middaywoman.com/article-la-ronde-des-deesses-fees-des-voeux-113231191.html

https://www.luazen.com/reims-massage-bien-etre.html

http://www.voiedefemme.com/pourquoi-des-cercles-de-femmes

http://www.chouettesateliers.com/cercle-mamans-bebes/

L'auteur :

Marjorie Cambier - Sexothérapeute & Psychologue clinicienne

Sexothérapeute et psychologue clinicienne, j'accompagne les femmes présentant des troubles sexuels, à s'en délivrer, à développer leur féminité et à (re)trouver une sexualité épanouissante et satisfaisante pour elles. Je suis également spécialisée dans le domaine du traumatisme psychique et ai auparavant exercé plusieurs années dans une cellule d'urgence.

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet