Sélectionner une page


Le passage à l’heure d’été se déroulera dimanche 27 mars 2022 à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure actuelle et il sera alors 3 heures. 
Il semble que certains d’entre nous aient plus de mal à passer le cap que d’autres ! Voici quelques conseils pour un changement d’heure tout en douceur.

 

 

 

Pourquoi ce changement d’heure ?

 

Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974, dans le but de réalisé des économies d’énergie. Il s’agissait en effet d’économiser l’électricité produite à l’époque principalement par le fioul, grâce à une heure d’ensoleillement naturel de plus le soir.

Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’hiver s’effectue le dernier dimanche d’octobre et le passage à l’heure d’été, le dernier dimanche de mars.

 

En mars 2019, les eurodéputés ont voté pour la suppression du changement d’heure saisonnier. La décision doit être validée par chaque état membre de l’UE pour savoir s’ils conservent l’heure d’été ou l’heure d’hiver toute l’année. Dans tous les cas, le changement d’heure été et hiver 2022 est conservé.

 

 

Changement d’heure, conseils pour un passage en douceur

 

Afin de vivre au mieux ce changement imposé à nos différentes horloges biologiques et passer ce cap en douceur, voici quelques conseils d’hygiène de vie, qui, quand on y regarde de plus près relèvent simplement du bon sens.

 

1/ Anticiper !

Tous les experts du sommeil s’accordent à dire qu’il faut compter quelques jours pour retrouver nos rythmes après un changement d’heure (autant pour l’heure d’hiver que pour l’heure d’été), alors anticipons !

Pour vous aider à pallier à ce changement, couchez-vous simplement une heure plus tard le samedi soir vous aurez donc plus de chance de vous réveillerez à l’heure habituelle le dimanche matin et inversement pour le retour à l’heure d’hiver.

 

 

 

2/ Prendre la lumière ! 

Tant que faire se peut, profitez du soleil. En effet, la lumière a toute son important sur notre horloge biologique principale, située dans notre cerveau. C’est elle qui « remet les pendules à l’heure » en envoyant des signaux aux autres horloges internes pour leur indiquer qu’il est temps de changer l’heure. Alors sortez ! Et si le soleil est absent, pourquoi ne pas essayer la luminothérapie.

 

 

 

3/ Régularité des repas 

Veillez à respecter vos horaires de repas habituels et à maintenir ainsi un rythme alimentaire. Cela participe également à synchroniser votre horloge biologique. Des recherches ont montré que l’exposition à la lumière et le fait de manger au bon moment peuvent aider horloges principale et périphérique à se déplacer à la même vitesse.

 

 

 

4/ Pratiquer la sieste ! 

Faire la sieste participe également à réguler notre horloge biologique. L’idéal étant de ne pas dépasser 20 à 30 minutes afin de ne pas risquer de vous « re-décaler plus que vous ne l’êtes. Le secret d’une bonne sieste : ne pas se culpabiliser et profiter !

 

 

 

5/ Bouger !

La veille du changement d’heure, n’hésitez pas à faire de l’exercice dans le but de générer une « bonne fatigue ». Attention toutefois à ne pas vous agiter trop en fin de journée, ceci pourrait avoir l’effet contraire et retarder l’heure de votre endormissement.

 

Naturopathie sportif

 

Et vous ?!

 

Avez-vous d’autres astuces pour passer ce changement d’heure dans les meilleures conditions ?

N’hésitez pas à les partager en commentaire de cet article !!

 

Sources

service-public.fr

Therasomnia

Futura-sciences

Crédits images : 

FreePics

Shutterstock

L'auteur :

Naturopathe et auteure de plusieurs ouvrages, Chris partage depuis 2014 sa vision de la naturopathie : 100% pragmatique et 0% mysticisme via son Blog Nana-Turopathe afin de rendre le "Mieux-être" accessible à tous.

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet