En cadeau pour toi : mon Kit gratuit " Je prends soin de mon assiette sans me prendre la tête ! "




Les métaux lourds tels que le plomb ou l’aluminium pour ne citer qu’eux, sont naturellement présents dans notre environnement mais aussi massivement utilisés par l’industrie (alimentaire, pharmaceutique, cosmétique…).



Detox métaux lourds : tous concernés !

 

Ils sont ainsi présents en grande quantité au quotidien dans notre alimentation (poissons notamment les poissons gras, crustacés…), résidus de pesticides sur les fruits et légumes, lait infantile, capsules de café et de thé, emballages et ustensiles de cuisine en aluminium, mais aussi dans les amalgames dentaires (plombages), insecticides, médicaments (notamment dans les adjuvants de la plupart des vaccins), produits cosmétiques (déodorants par exemple), etc. Outre le plomb, l’aluminium ou le mercure qui sont les plus connus du grand public, les métaux lourds peuvent également être de l’arsenic, du cadmium, de l’argent, du baryum, du bismuth, du nickel, du thallium…



Detox métaux lourds : pourquoi faut-il agir ?

 

Les métaux lourds que nous ingérons diffusent largement dans notre corps et sont en grande partie stockés dans les tissus de notre organisme, très souvent le cerveau ou le foie. Mais, ces métaux n’ayant pas ou très peu d’intérêt sur le plan physiologique, ils ne seront pas utilisés par l’organisme et vont s’accumuler progressivement dans notre corps, cela étant susceptible de provoquer ou d’aggraver différents troubles et symptômes.

Ces derniers sont divers et peuvent affecter aussi bien le physique que le psychisme d’un individu. Et la liste est longue ! Céphalées, migraines, syndrome de fatigue chronique, obésité, allergies, pertes de mémoire, diarrhée ou constipation chronique, insomnies, inflammations, maladies auto-immunes, désordres du comportement (dyslexie, hyperactivité), anxiété, dépression, ou de graves maladies telles que la sclérose en plaques ou la maladie d’Alzheimer, Parkinson, la myofasciite à macrophages (MFM)… De plus en plus d’études démontrent également l’implication des métaux lourds dans l’autisme.

La plupart des traitements proposés actuellement utilisent des agents chimiques de chélation (EDTA, DTPA…) qui peuvent avoir de lourds effets secondaires, chaque personne réagissant différemment à la remise en circulation de ces quantités souvent importantes de métaux lourds dans le corps. De plus, ces chélatants non spécifiques peuvent également absorber des molécules utiles comme le calcium et provoquer d’importants dégâts.



Detox métaux lourds : existe t-il des solutions naturelles? 

 

La réponse est oui, bien sûr ! La Nature nous offre une grande diversité de plantes et d’extraits végétaux qui permettent de réaliser une détoxication efficace des métaux lourds. Il est important de procéder de manière progressive afin de ne pas surcharger les organes émonctoires et ainsi ne pas provoquer de crise liée à la libération des métaux lourds dans l’organisme avant leur élimination dans les selles ou l’urine. Parmi la multitude de solutions disponibles, je vous ai sélectionné trois extraits végétaux dont l’efficacité a été largement documentée et démontrée !

 


Detox Métaux Lourds : la Chlorella 

Chlorella est un genre d’algues vertes (les chlorelles) cultivées en eau douce qui a pour principale propriété de stimuler le foie et les reins, participant ainsi activement à l’élimination des métaux lourds et des toxines.


Grâce à sa membrane fibreuse appelée sporopolleine, la chlorella absorbe les métaux lourds, pesticides, insecticides… aidant ainsi l’organisme à s’en débarrasser. La chlorella est très riche en chlorophylle qui aide à oxygéner les tissus et assainit la flore intestinale. Une fois la chlorophylle « implantée » dans la muqueuse intestinale, aucune colonisation de bactéries n’est possible. Situé dans le noyau des cellules, le Facteur de Croissance de la Chlorella (en anglais Chorella Growth Factor, CGF) est un complexe formé de vitamines, de nucléotides (ARN, ADN) et d’acides aminés, il représente le patrimoine génétique de l’algue. Ce dernier présente des propriétés diverses, notamment :

 

  • Défenses naturelles : le CGF participe à l’augmentation des lymphocytes T (système immunitaire) et des cellules saines dans l’organisme.

  • Résistance et endurance : le CGF est un véritable concentré énergétique. Chez les sportifs par exemple après une seule prise, l’effet se fait ressentir dans l’heure qui suit et son action se prolonge dans le temps au-delà de 10 heures.

  • Effet probiotique participant à l’équilibre de la flore intestinale : les lactobacilles augmentent en présence de CGF potentialisant ainsi l’effet probiotique au niveau intestinal.

La Chlorella est également naturellement riche en minéraux et vitamines, notamment en vitamine B et phosphore, ce qui a un effet revitalisant pour l’organisme, apaisant pour le système nerveux et favorise ainsi le sommeil.

 

Detox métaux lourds : l’ail des ours

Moins connu mais ne manquant pas d’intérêt dans un protocole complet de détox Métaux Lourds, je vous présente l’Ail des ours (Allium ursinum), par ailleurs appelé ail sauvage ou ail des bois. C’est une plante herbacée vivace de la famille des Amaryllidaceae, utilisée depuis l’Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales. Elle est ainsi préconisée en tant que dépuratif, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique, effet amincissant et hypoglycémiant, hypolipémiant… mais cette plante présente également un intérêt dans les protocoles de détoxication aux métaux lourds en particulier pour son rôle dans l’élimination du mercure, du cadmium et du plomb. L’ail des ours présente aussi une efficacité dans la protection de l’organisme au stress oxydatif lié aux métaux lourds.


Les principes actifs de l’ail des ours sont sensiblement les mêmes que ceux de l’ail commun (Allium sativum) à cette différence qu’on les retrouve à des concentrations supérieures, comme c’est souvent le cas avec les plantes sauvages apparentées aux variétés cultivées. De la vitamine C, du sélénium, des acides aminés soufrés, de l’huile essentielle contenant des sulfures et des polysulfures d’alkyle. La composition chimique de l’ail des ours est complexe.

Une réaction entre un composé (l’alliine) et une enzyme (alliinase) va produire plusieurs types de composé soufrés : diallyl sulfide, le diallyl disulfide et l’arjoene. Pour que cette réaction se produise il faut favoriser le contact entre alliine et allinase. Celle-ci survient lors de la mastication ou de l’écrasement de la plante ou du bulbe. La meilleure manière de produire ces composés est de réduire les bulbes en purée peu de temps avant l’ingestion.

L’ail des ours est en outre l’une des plantes européennes comestibles les plus riches en vitamine C !

L’ail des ours contient des éléments qui protègent les globules rouges et les globules blancs de l’oxydation causée par les métaux présents dans la circulation sanguine au cours de leur évacuation – mais il possède également ses propres fonctions de désintoxiquant.

L’ail des ours contient de nombreux composés soufrés, dont le groupe remarquable des sulphydryles qui oxydent le mercure, le cadmium et le plomb, les rendant ainsi solubles dans
l’eau. Il est alors facile pour l’organisme de se débarrasser de ces substances. Mais l’ail contient aussi le minéral le plus important qui protège de la toxicité du mercure, le sélénium bioactif. La plupart des produits contenant du sélénium sont mal absorbés et n’atteignent pas les régions du corps qui en auraient besoin. Le sélénium de l’ail constitue la source biologique naturelle la plus bénéfique à notre disposition.



Attention cependant, à forte dose, la consommation d’ail des ours peut entraîner des irritations gastriques. Comme l’ail cultivé, l’ail des ours allonge le temps de coagulation : il peut donc interférer avec des traitements anticoagulants.

 


Detox métaux lourds : l’extrait de chou et de brocoli

Enfin, dans le cadre d’une détoxication complète aux Métaux Lourds, nous avons retenu l’acide alpha-lipoïque. C’est un composé organosulfuré extrait des plantes crucifères comme le chou ou le brocoli.





Il est principalement connu pour ses qualités anti-oxydantes à la fois en milieu aqueux et lipidique. Toutefois, de nombreuses études ont montré que l’acide alpha-lipoïque était également capable d’agir comme un chélateur, en délogeant en profondeur les métaux lourds, tels que le mercure, l’arsenic, le cadmium ou le plomb, et en facilitant donc leur expulsion de l’organisme. L’acide alpha-lipoïque est fabriqué à partir d’un acide aminé essentiel, la cystéine. Capable de franchir la barrière méningée, il permet d’extraire les métaux lourds logés dans le cerveau.

L’acide alpha-lipoïque, aussi appelé acide thioctique, est aussi un puissant antioxydant universel, à la fois hydro et liposoluble. Il régénère les antioxydants endogènes, les vitamines C et E et le glutathion et répare les lésions tissulaires provoquées par le stress oxydant. L’acide alpha-lipoïque augmente substantiellement le glutathion intracellulaire sous sa forme réduite (GSH). Le glutathion, “maître des antioxydants”, régule et régénère les cellules immunitaires, et il est également connu comme l’un des plus efficaces détoxifiant présent dans le corps humain.



Detox métaux lourds : Métostop, mon choix de cure !

Une fois sélectionnées les plantes ou actifs végétaux les plus performants, il faut s’assurer que la forme sous laquelle nous les consommons (encore appelée galénique) permet d’assimiler tous leurs bienfaits pour une detox Métaux Lourds vraiment efficace !

Poudre, ampoules, gélules, le choix est vaste… Vous vous sentez peut-être perdus ? Nous avons sélectionné pour vous une solution à un prix raisonnable et à l’efficacité prouvée, proposant une association originale de Chlorella, d’Ail des ours et d’Acide alpha-lipoïque dans une galénique unique et brevetée : Métostop !

Conçu par le Laboratoire Yvery après plusieurs années de recherche en partenariat avec différents instituts français, Métostop présente des résultats très intéressants en comparaison des solutions existant sur le marché (notamment la Chlorella en poudre, présentée sous forme de gélule, solution la plus couramment employée dans le cadre d’une detox métaux lourds), ce pourquoi je vous recommande vivement cette cure ( que j’ai moi même testé !)

Yvery a associé trois actifs d’origine végétale, la Chlorella, l’ail des ours et l’acide alpha-lipoïque issu du chou, dans une capsule au cœur liquide : Métostop. Les excipients (huile de tournesol, cire d’abeille et lécithine de tournesol), eux aussi d’origine naturelle, ont été soigneusement sélectionnés pour leur capacité à rendre disponibles ces actifs dans l’organisme le plus longtemps possible. Grâce à sa formulation originale, Métostop obtient des résultats très significatifs :

 

  • le taux de plomb dans le cerveau baisse de 90% dès 15 heures de traitement, et de près de 50% par rapport à un traitement avec de la Chlorella seule ;

  • au niveau des reins, le taux de plomb baisse de plus de 70% dès 15 heures de traitement, et de plus de 60% par rapport à un traitement avec de la Chlorella seule.

 

Metostop agit en chélatant les métaux lourds puis en stimulant les organes d’élimination (foie et reins) afin d’aider l’organisme à s’en débarrasser. YVERY a obtenu en juin 2018 un brevet national pour cette nouvelle formulation du Métostop (18/70392).


Code promo : NANA20

20% de réduction sur les produits du laboratoire Yvery !

Informations pratiques :

  • Nom du produit : Métostop

  • Nom de l’entreprise : Laboratoire YVERY

  • Prix indicatif : 27,80€ TTC

  • Conditionnement : Boîte de 100 capsules 

  • Posologie : Semaine n°1 = 1 capsule le matin et 2 capsules le soir ; semaine n°2 = 2 capsules le matin et 3 capsules le soir ; après 15 jours = 2 à 4 capsules le matin et 2 à 4 capsules le soir.

  • Avertissement : Déconseillé aux personnes suivant un traitement anticoagulant (en particulier les NACO oraux d’action directe) et aux personnes atteintes d’hémochromatose.

  • Point de vente : www.yvery.com

Bon à savoir : YVERY est un laboratoire marseillais créé en 2006 par des médecins, pharmaciens et scientifiques. Il possède également un brevet concernant la biodisponibilité d’un polyphénol naturel, le resvératrol (brevet W02010/007252). Le resvératrol est à ce jour le seul antidote contre certains polluants urbains tels que les particules diésel, les PCB, les pesticides, dioxine et hydrocarbures. Il peut tout à fait compléter un protocole de détox Métaux Lourds.

L'auteur :

Chris Martin - Naturopathe & Créatrice du site

Naturopathe et Joyeuse Blogueuse, Chris souhaite partager au travers de Nana-Turopathe.com une naturopathie pragmatique, sans mysticisme et non extrémiste. Des conseils clairs et concrets au quotidien, applicables par tous, et ce dans la bonne humeur !

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet