Salut les Nanas !!
Aujourd’hui, je souhaiterais poursuivre ma réflexion autour des fantasmes et de l’imaginaire érotique.
Comme je l’ai énoncé dans le premier article consacré à ce thème (le lien figure en bas de cet article-là), il y a un lien clair entre fantasme et réponse sexuelle : augmentation du désir sexuel, de l’excitation, du plaisir et de la capacité à orgasmer. Qu’il soit ou non partagé avec votre partenaire, le fantasme contribue donc à votre épanouissement sexuel.

 

fantasmes 8

 

Alors justement, comment développer votre imaginaire érotique  ??

Avant toute chose, il est important de pouvoir vous donner l’autorisation de fantasmer, donc de sortir de la culpabilité. Fantasmer, ce n’est ni mal, ni sale, ni dépravé. C’est une activité parfaitement normale, et c’est ce qui constitue également votre humanité (puisque cela siège dans le néocortex). Je vous renvoie ici aux idées reçues sur le fantasme de mon article précédent !
Retenez bien également que vous n’êtes pas obligé(e) de parler de vos fantasmes à votre partenaire ! Cela fait partie de votre jardin secret, et vous pouvez tout-à-fait développer cette dimension de votre côté. De plus, le simple fait d’évoquer un fantasme peut parfois lui faire perdre sa valeur érotique, donc un conseil : n’en parlez que si vous êtes entièrement d’accord avec cela et suffisamment en confiance avec votre moitié !

 

Dans un premier temps, et afin de voir où vous en êtes à ce niveau-là, laissez aller vos pensées, vos images mentales, lors des moments d’intimité sexuelle (seule ou à deux). Accueillez tout ce qui vient, sans censure. Vous verrez alors ce qui arrive à votre conscience, ce qui potentiellement vous excite, mais également ce que vous devriez développer.

Candles arranged in and around a bath tub

Puis, afin de vous aider dans ce cheminement-là, vous pouvez utiliser des supports : d’une part, les supports écrits tels que de la littérature érotique favorisent grandement l‘imagination et l’excitation. Profitez de l’effet de mode du moment ; les librairies regorgent actuellement de nouvelles et histoires sulfureuses !
La littérature érotique va non seulement provoquer chez vous une excitation, mais en plus vous donner des idées.
Certaines histoires sont d’ailleurs disponibles en version audio ; donc si l’ouïe est plus sensible chez vous, vous pouvez écouter une nouvelle érotique, dans des conditions excitantes pour vous (dans le noir, bandeau sur les yeux, etc.)…

Si d’autre part le support écrit vous séduit et fait sens pour vous, vous pouvez écrire des nouvelles érotiques vous-même. L’écriture est un formidable canal à fantasmes, puisque avant de mettre sur papier, il faut imaginer ! Vous pouvez alors vous attacher à décrire les corps, la rencontre des corps, les sensations de votre héros ou de votre héroïne, leurs différentes émotions, avec le plus de précisions possibles. Le but étant de faire comme si vous y étiez, comme si c’était vous, comme si c’était le livre que vous vouliez lire pour être stimulé(e).

Il existe d’ailleurs des ateliers d’écriture érotiques, qui peuvent vous permettre de développer cette dimension fantasmatique. On vous donne des thèmes différents à chaque fois, un format particulier… Autant de contraintes qui permettent de poser un cadre et des limites, afin que vos fantasmes puissent évoluer, et avant de le faire de votre côté. C’est rassurant et excitant à la fois !

 

fantasmes 15
Par ailleurs, vous pouvez jouer à déterminer le sens qui vous excite le plus, qui suscite le plus de réactions chez vous, et qui pourrait être un canal privilégié pour fantasmer : s’agit-il de l’ouïe, du goût, du toucher, etc. ? Cela implique de vous connecter à vous-même, vos désirs, ce que vous aimez, comment vous l’aimez, etc. Une fois que vous avez déterminé ce sens, que pourriez-vous mettre en place pour lui faire honneur et développer vos fantasmes à partir de cela ? S’il s’agit du toucher, par exemple, pourquoi ne pas varier les textures, les types de massage (bougie de massage, huiles chauffantes…) ? Les lovestore regorgent d’accessoires pour stimuler votre imaginaire et enrichir votre sexualité, n’hésitez pas à y faire un tour !
Vous pouvez au départ privilégier le canal le plus simple pour vous, puis développer les autres, afin d’avoir l’activité fantasmatique la plus diversifiée possible…

 

fantasmes 9
En outre, il est possible de développer sa dimension fantasmatique en couple : si le support écrit vous séduit, vous pouvez écrire un scénario érotique ensemble, que vous mettez en scène ou non par la suite ; vous pouvez également mettre en lumière l’un de vos sens lors d’un moment à deux, mettre en place des jeux de rôle, ce qui favorise en plus le lâcher prise … Voyez à quel point les possibilités sont infinies !
En conclusion, je dirais qu’il existe de nombreux moyens de développer son imaginaire érotique, seule ou à deux. Le tout est de s’autoriser à le faire, et de rester en accord avec soi-même et ses désirs. Et si c’est le cas et que vous choisissiez de partager ou non vos fantasmes, cela contribuera forcément à votre épanouissement mutuel, ainsi qu’au renforcement de votre complicité !

 

Voici le lien de mon premier article sur les fantasmes : https://nana-turopathe.com/sexotherapie-role-fantasmes-vie-sexuelle/

 

Images :

http://www.femmeactuelle.fr/amour/sexo/ses-fantasmes-me-genent-03052/%28page%29/3

Messages

http://www.auradeco.com/decoration/conseil-deco/art31-romantique-ambiance.html

 

L'auteur :

Marjorie Cambier - Sexothérapeute & Psychologue clinicienne

Sexothérapeute et psychologue clinicienne, j'accompagne les femmes présentant des troubles sexuels, à s'en délivrer, à développer leur féminité et à (re)trouver une sexualité épanouissante et satisfaisante pour elles. Je suis également spécialisée dans le domaine du traumatisme psychique et ai auparavant exercé plusieurs années dans une cellule d'urgence.

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet