C’est bientôt l’heure, on en parle déjà, les dates d’examens approchent ; Bac, Brevet …Nos adolescents (et les autres aussi) sont sur les dents ! Même s’il faut un peu de stress car c’est un booster, trop, peut nous faire perdre nos moyens et fatiguer grandement notre organisme !

Voici donc quelques conseils pour optimiser votre réussite aux examens :

Bien se nourrir

Et Oui la première chose à cibler c’est l’alimentation bien sur bien avant de vouloir prendre tel ou tel compléments alimentaires que certains n’hésiteront pas à vous vendre!

assiette

Les carences nutritionnelles fragilisent le système nerveux et seraient donc responsables d’une moins bonne adaptation aux facteurs de stress. Mentionnons brièvement que si quelques aliments peuvent augmenter le stress négatif (le café, le thé fort, les colas, les boissons « énergisantes », le sucre, l’alcool, mais aussi les aliments à teneur élevée en sucres raffinés, ou les plats pré-cuisinés contenant de grandes quantités d’agents de conservation). Pour fonctionner, le cerveau a besoin d’un certain nombre de nutriments :

Concrètement que manger ?

Des fruits secs et oléagineux :Véritables concentrés d’énergie, ils sont riches en minéraux et en oligoéléments, tels que le zinc. Or, une carence en zinc peut être à l’origine de troubles de l’apprentissage, de la pensée, de la mémoire et de l’attention. Ils vous aideront à maintenir nos neurones au top de leurs capacités. Au menu : Figues sèches abricots secs, amandes, noisettes, noix…

Des omégas 3 : garant d’une parfaite fluidité des membranes (et donc d’un bon fonctionnement de la cellule nerveuse). Consommer de l’huile de colza, lin, cameline, chanvre, noix (1 cuillère à soupe par jour) et des poissons gras comme les sardines, maquereaux, harengs, saumon, thon (3 fois par semaine). Complément malin : Les omégas 3 .

Des protéines : élaboration des neurotransmetteurs. On doit en consommer régulièrement car on ne les stocke pas, mais pas trop non plus pour ne pas fatiguer les reins. Une viande, poisson, œufs ou mélange végétarien (céréales / légumineuses) une fois par jour. Mais limiter la viande rouge, trop acidifiante. Complément malin : la spiruline.

Des glucides : ils apportent l’énergie à condition que l’index glycémique soit bas, sinon au contraire ils fatiguent. Consommer des céréales complètes, des légumineuses, des fruits.

Vitamines

  • B : impliquée dans la synthèse des neurotransmetteurs et rôle essentiel pour les phospholipides membranaires.
  • C : anti-oxydante, tonifiante, anti-stress.
  • D : métabolisme du calcium et du phosphore indispensable au cerveau.
  • E : anti-oxydante, protectrice des membranes cellulaires.

Complément malin : pollen frais ou germe de blé.

vitamine-c-bandeau

Minéraux et oligoéléments: calcium, cuivre, fer, magnésium, iode, phosphore, manganèse, zinc, sélénium sont indispensables également.

Complément malin : pollen, sérum de quinton.

Privilégier la consommation de certains aliments le soir pour favoriser le sommeil : pomme de terre, salade, dinde, œuf, ananas, banane, châtaigne, figues séchées trempées, algues, germe de blé

Se coucher tôt

Et oui, même si vous avez prévu de passer une partie de votre nuit à réviser voir pire de faire « nuit blanche », des bonnes nuits de sommeil sont nécessaires à la réussite de vos examens. C’est la nuit que votre corps se détoxifie et qu’il commence un travail de nettoyage, le système nerveux , lui est moins actif et la digestion au repos. Il est donc primordial de maximiser ce temps pour ne pas, sur le long terme, arriver à un état d’épuisement.

Crédit photo: performance-et-mieux-etre.fr

Crédit photo: performance-et-mieux-etre.fr

 

 

L’idéal est de se coucher tôt, et de laisser l’éveil venir naturellement. Si tu as besoin de peu d’heures de sommeil, tu te réveilleras tôt, tout simplement.

De même que dormir, après avoir « traité » de nouvelles informations, permet de bien mieux les mémoriser !  Le sommeil directement après l’apprentissage est bénéfique pour la mémoire et pour les deux types de mémoire, ce qui signifie que ce peut être une bonne chose de se répéter toutes les informations dont nous avons besoin juste avant d’aller au lit. « d’une certaine manière, le cerveau se consolide durant le sommeil »

Soutenir vos glandes surrénales

Ces  deux petites glandes sont situées au pole supérieur des deux reins, l’une à droite et l’autre à gauche. Elles gèrent en autre la gestion de situation stressante et ont un rôle majeur dans la régulation hormonale (adrénaline, noradréanline, cortisol) . En forte période de stress elle sont fortement sollicitées et s’épuisent facilement !

Vous pouvez alors vous faire aider par des plantes adaptogènes qui ont la propriété de favoriser la capacité de l’organisme à s’adapter aux différents stress quelles qu’en soient ses causes. Les plantes adaptogènes renforcent la résistance et la vitalité de l’organisme, stimulent les défenses naturelles, procurent un effet de bien-être général et une énergie retrouvée.

Quelques exemples de plantes adaptogènes:

  • Éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) : augmenterait la résistance à la fatigue et au stress.
  • Ginseng (Panax ginseng) : reconnu pour soulager la fatigue, et comme tonifiant général.
  • Rhodiola (Rhodiola Rosea) augmenterait la résistance au stress physique et mental.

 

Fuyez les stimulants !

Qu’est-ce que fait un étudiant pour rester éveillé ? Il boit du café !

Le problème, c’est que le café apporte un éveil momentané, mais une chute de fatigue par la suite. On joue donc au yoyo avec notre énergie nerveuse, au lieu de bénéficier d’une énergie soutenue tout au long de la journée. L’effet premier d’un stimulant est de stimuler une fonction interne, mais comme la fonction n’est pas nourrie ni soutenue, elle s’écrase de plus bel lorsque l’effet du stimulant s’atténue. C’est pourquoi tout stimulant rend dépendant. Un article sur le café ici 

detox-aroma-nana

Je vous propose en remplacement d’appliquer l’huile essentielle d’épinette noire est bien plus efficace qu’un café le matin si vous avez du mal à vous réveiller, si la fatigue vous guette ou encore si vous avez le moral dans les chaussettes, si vous manquez totalement d’entrain, faites une friction avec l’épinette noire. C’est ainsi qu’elle révèle toute sa puissance : en friction sur les surrénales. En cas de fatigue, je vous conseille de suivre une petite cure revitalisante de trois semaines. 

D’autres huiles essentielles peuvent vous aider à gérer votre stress pendant vos examens sur cet article « Préparer les examens de fin d’année avec l’aromathérapie » d’Isabelle Lemoine, rédactrice à Nana-Turopathe.com

Prendre l’air !

Respirer : L’oxygène est indispensable au cerveau. Ouvrir les fenêtres régulièrement et respirer !

  • La respiration rythmée améliore la concentration
  • La respiration abdominale équilibre l’émotionnel
  • La respiration complète tonifie et relaxe.
  • La respiration rénale stimule la vigilance.
  • La respiration alternée harmonise les cerveaux gauche et droit.
  • La respiration freinée clarifie la pensée.

 

Se relaxer 

 

zen-aroma-exam

  • Ou tout simplement, prendre le temps d’écouter de la musique, de prendre un bain, de faire de l’exercice physique.

 

Conclusion naturopathique

Comme je le dis souvent n’hésitez pas à consulter un naturopathe qui pourra vous faire du « sur mesure » adapté à votre personne et à votre mode de vie ! Et pourquoi pas prendre quelques séances de sophrologie très utile pour « décompresser » et apprendre à se relaxer.

À se procurer d’urgence !

 

Sources :
  • « Savoir gérer son stress en toutes circonstances » de de Charly Cungi
  • « 5 minutes le matin : Exercices simples de méditation pour les stressés très pressés » de David O’Hare
  • « 6 ordonnances anti-stress : Les meilleurs remèdes de 6 experts »
  • « Stress, les solutions naturelles » de Angélique Houlbert
  •  http://www.parfum-de-sante.com/

L'auteur :

Stéphanie Mezerai - Naturopathe & Gestion du Stress

Mon intérêt pour les plantes et "le" naturel a toujours été présent dans ma vie surtout à la naissance de mes enfants. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée au fil des années, vers cette formation de naturopathe et d'iridologue, qui est venue consolider mes connaissances personnelles en la matière. Ma première profession étant auxiliaire de puériculture formée en soutien à l'allaitement, cela me permet une approche différente auprès des jeunes mères et aux femmes enceintes. Naturopathe, Intervenante en cohérence cardiaque et Gestion du Stress Je consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet