Véritable élixir de la ruche, la gelée royale fraîche est sécrétée par les glandes hypo-pharyngiennes des abeilles. C’est une substance blanchâtre aux reflets nacrés qui constitue l’alimentation des larves de la colonie jusqu’à leur 3ème jour et la nourriture exclusive de la reine durant toute son existence. Excellent revitalisant entre autre, elle reste l’une des cures les plus demandées notamment en période hivernale. Laisse moi donc t’en conter tous ses secrets.

Les vertus de la gelée royale fraîche

Anti-âge par excellence

La gelée royale fraîche est connue pour ses propriétés antioxydante et anti-rides. Elle aurait pour effet de stimuler la production de collagène et donc de lutter contre le relâchement cutané. Elle est également hydratante et nourrissante, pour la peau comme pour les cheveux.

gelee royale fraiche

Recette de masque visage anti-âge et régénérant à la gelée royale fraîche recette cosmétique

Mélange 3 cuillères à café d’huile d’argan bio

2 cuillères à soupe de miel de thym bio

1 g de gelée royale fraîche

1 goutte d’huile essentielle de rose de Damas

Applique sur l’ensemble du visage en prenant soin d’éviter le contour des yeux, laisse poser 15 minutes, puis retire le masque à l’aide d’un gant tiède et humide.

Revitalisante et stimulante

La gelée royale fraîche est un concentré de minéraux (fer, calcium, potassium). Très tonique, elle est indiquée pour les personnes faibles et sans dynamisme. Elle augmente la vitalité et stimule les performances physiques et intellectuelles.

C’est un excellent revitalisant qui redonnera de l’énergie aux personnes épuisées, en convalescence ou en période de stress intense.

Le Professeur Joyeux consacre d’ailleurs un ouvrage entier aux vertus des produits de la ruche

La gelée royale fraîche pour stimuler ton immunité, car en effet elle est aussi connue pour son action anti-virale en particulier sur la grippe et l’herpès. On attribue également à la gelée royale fraîche un effet bénéfique contre la fatigue, la dépression, les troubles liés à la ménopause et le cholestérol, en parallèle des traitements habituels.

Pourquoi choisir une gelée royale fraîche et non lyophilisée ?

J’attire ton attention sur le fait que tu pourras trouver la gelée royale sous différentes formes :

  • La gelée royale fraîche (vendue en pot)Abeille

 

  • La gelée royale lyophilisée (présentée en capsules)

 

  • Des préparations à base de miel et de gelée royale.

 

  • Des produits liquides (présentés en ampoules) qui renferment, en plus de la gelée royale, du miel, du pollen, de la propolis ou encore du ginseng en proportions variables.

 

La gelée royale fraîche sera conservée au réfrigérateur, à l’abri de l’air, de l’humidité et de la lumière (ce qui est certes moi ns pratique), mais cette formule aura pour avantage d’en conserver tous les nutriments, ce qui n’est pas le cas des autres présentations qui conviendront éventuellement pour des petites cures d’appoint.

Comment consommer la gelée royale fraîche ?

La gelée royale est généralement employée en cure de 2 à 3 semaines (dès l’âge de 6 ans) à raison :

de 600 mg à 1 g de gelée royale fraîche : prendre une cuillerée (fournie en principe  avec le pot) par jour le matin à jeun (il est possible de l’associer à du miel pour en adoucir le goût)

Attention : une petite cuillère (environ 1,2 g) est une dose importante qui doit être réservée aux cas de grande fatigue et qui ne convient donc pas à une utilisation en cure. La posologie courante est de 300 à 750 mg de gelée royale fraîche. Concernant la gelée royale lyophilisée, vous pouvez en prendre de 100 à 350 mg et 400 mg en cas de fatigue importante (mais je le répète, l’efficacité sera moindre)

On préconise généralement de faire 2 à 3 cures annuelles. Toutefois, il est recommandé de consommer la gelée royale fraîche dans les 6 mois qui suivent son achat.

Contre indications à la prise de gelée royale

  • Les personnes allergiques au miel, au pollen, aux piqûres d’abeilles et aux plantes de la famille des composées (marguerite, échinacée, pissenlit, etc.) pourraient également l’être à la gelée royale.

 

  • Des réactions allergiques et anaphylactiques à la gelée royale on été rapportés; entre autres chez des personnes souffrant d’asthme ou d’eczéma atopique.

 

  • La prise de gelée avec des plantes ou suppléments connus pour diminuer la tension artérielle peut accroître le risque d’hypotension.

 

  • On a attribué à la gelée royale un cas de perte de sang dans les urines (hématurie) chez un patient âgé souffrant d’un lymphome non hodgkinien et d’hypertension et qui prenait de la Warfarine, un anticoagulant. Cependant, le lien de cause à effet n’a pas été clairement établi.(sources passeport santé)

 

  •  Concernant les femmes enceintes ou allaitantes, demander un avis médical préalable

 

Et nos petites abeilles ? Sont-elles vraiment préservées ?

Et bien malheureusement cela dépendra des techniques et engagements pris par le producteur, ça je ne peux te le cacher. Pour ma part, je me fournie chaque année chez Aristée Pollenergie , entreprise française dont les valeurs et mode de production sont éthiques et respectueux des abeilles. gelee royale fraiche AristeeEn effet, pour chacun de ses produits, Aristée Pollenergie s’attache à recueillir, les meilleurs ingrédients dans une nature préservée et ainsi garantir en toute sécurité un profil nutritionnel à la fois unique et complexe.

Dans cette démarche, toutes les récoltes réceptionnées sont soigneusement analysées et classées. Cette quête de qualité se fait dans le respect  des abeilles, leurs plus fidèles alliées. Toutes les techniques de production sont adaptées pour des récoltes mesurées qui n’affaiblissent pas les colonies et ne mettent pas en danger les bienfaitrices de notre biodiversité.

 

L'auteur :

Chris Martin-Passalacqua Créatrice de NanaTuropathe

Naturopathe, enseignante, auteure de plusieurs ouvrages ainsi que de programmes de formation en ligne. Chris partage depuis 2015 sa vision de la naturopathie : 100% pragmatique et 0% mysticisme via son Blog Nana-Turopathe afin de rendre le "Mieux être" accessible à toutes ! (Et tous!)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet