Nana part aujourd’hui à la découverte de l’univers fascinant des huiles essentielles et de l’aromathérapie, en compagnie d’Isabelle Lemoine aromatologue et formatrice.
Quels sont les bienfaits des huiles essentielles ? Comment les choisir et les utiliser de manière optimale ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Isabelle vous en dit plus, sur cet « art », qu’elle pratique depuis de nombreuses années.
Isabelle, les huiles essentielles reviennent en force ces dernières années, alors l’aromathérapie qu’est ce que c’est exactement ?

L’aromathérapie est une branche de la naturopathie au même titre que la phytothérapie.

La définition de l’aromathérapie c’est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Dans l’aromathérapie sont intégrés les hydrolats (ou eaux florales) et les huiles végétales.

C’est également une démarche qui s’intègre dans un un art de vivre. Une vision élargie de notre façon de nous prendre en charge, de nous soigner. C’est pour certains l’auto-médication mais c’est également utiliser du naturel en lieu et place de la chimie ou de l’allopathie.

Aromathérapeute, aromatologue quelle différence ?

En France, pour être aromathérapeute, il faut être prescripteur c’est à dire être médecin. Aromatologue sous tend que nous avez à faire à une personne formée, compétente mais non médecin.

Quel est le parcours de formation d’un aromatologue ?

En France, il n’existe aucun diplôme officiel. C’est donc une recherche personnelle pour trouver un cursus qui vous convienne.

C’est pourquoi je forme tout public désireux d’en savoir plus. De l’initiation à la formation professionnelle. C’est pour moi un véritable plaisir que de former et d’échanger sur cette merveilleuse ressource naturelle.

aromatherapie

L’aromathérapie est-elle vraiment destinée à tous ?

Il existe des restrictions d’usage et des interdictions d’emploi. C’est mon cheval de bataille au travers de conférences, d’ateliers et d’initiations diverses que de faire passer ce message.

Les femmes enceintes, les enfants en dessous de 30 mois ainsi que les personnes épileptiques font partie du public à usage restreint sans oublier les personnes ayant eu des antécédents de cancer ou d’hypertension etc… Je n’ai pas encore évoqué les différents modes d’utilisation et la dose quotidienne à respecter.

L’aromathérapie est tout sauf une ressource anodine.

Dans quel cas y avoir recours ?

Aussi bien dans les cas physiologiques, symptomatiques, énergétiques ou émotionnels. Aussi bien pour une insomnie qu’une otite, qu’une arthrite ou une mauvaise circulation, un stress ou un choc émotionnel (deuil par exemple).

Des frontières existent et reposent aussi sur notre mode de pensée. Je peux recommander à une personne d’avoir recours à l’hydrolathérapie ou à l’olfactothérapie même si elle a un cancer car son principal atout sera de l’aider moralement à mobiliser toutes ses ressources pour faire face.

A ce moment là, je vise un soutien particulier à la personne. Jamais je pourrai affirmer que les huiles essentielles guérissent du cancer mais en tout cas contribuent à un bien-être voire à un mieux être du malade.

Selon moi, les huiles essentielles conviennent particulièrement aux personnes car elles sont tridimensionnelles comme nous : elles sont matière, énergie et vibration. C’est ce qui en fait leur magie.

Énormément de recettes en tout genre à base d’huiles essentielles circulent sur internet et dans les magazines, quel est votre avis sur la question et quelles sont les mises en garde dont vous souhaiteriez  nous faire part ?

Si je puis dire j’ai le poil qui se hérisse quand je lis des recettes qui peuvent mettre en danger la santé d’une personne : exemple : « mettre 2 gouttes d’huile essentielle de lavandin super pures sur la peau matin et soir pour lutter contre une névralgie ». Personne ne parle de mettre en place une fenêtre thérapeutique indispensable dès que l’on utilise longtemps (plus de 10 jours) cette fabuleuse ressource.

Sous prétexte qu’une huile essentielle est naturelle, on en fait n’importe quoi. On oublie que les poisons utilisés dans l’Antiquité et au Moyen Age (période de l’apogée de l’utilisation des huiles essentielles) sont des produits naturels ! Or il y a des doses à respecter, éviter d’avaler certaines huiles essentielles, éviter d’utiliser pures les huiles essentielles.

Une huile essentielle peut être neurotoxique (toxique pour le système nerveux), hépatotoxique (toxique pour le foie), néphrotoxique (toxique pour les reins).

Rares sont les personnes qui savent que dans les huiles essentielles il y a des phénols, des cétones, des aldhéhydes etc, qui sont à l’origine des précautions d’emploi mais aussi des propriétés si intéressantes des huiles essentielles.

Je recommande à vos lecteurs d’utiliser les huiles essentielles principalement par voie cutanée et diluées dans de l’huile végétale.

Aromatherapie
Comment reconnaître une huile essentielle de qualité ?

Les premières informations se trouvent sur l’emballage : hebdd, nom latin et français, partie distillée et le chémotype sont des éléments qui permettent de savoir qu’une traçabilité existe et rassureront le consommateur. J’estime important de faire également confiance à son nez. De se fier à sa première réaction : j’aime ou pas. Mon discours est : une huile essentielle doit faire youpi. Si elle fait beurk, c’est que l’huile essentielle n’est pas en résonnance avec la personne.

Notre vie quotidienne est source de stress c’est pourquoi il faut avoir beaucoup de plaisir à l’usage. C’est un voyage (parfois intérieur) tout en restant chez soi qui démarre quand vous sentez l’huile essentielle.

Ou trouver des informations sûres en l’aromathérapie ?

Sites que je recommande particulièrement « humour » 😉    www.plusessentiel.com (normal c’est le mien)

Abiessence : c’est mon fournisseur principal des produits de qualité et une production locale dans l’arrière pays stéphanois

Pranarôm : des produits de qualité

Sevenessence parce que c’est JC Sommerard

J’apprécie particulièrement les ouvrages de D. Baudoux qui m’a formée ainsi que le livre Aromathérapie pour les nuls que je trouve très complet sans oublier le Guide de l’Aromathérapie de G. Gérault et R. Mary.

Vous avez mis au point une méthode particulière en matière d’aromathérapie, pouvez vous nous en parler ?

Comme je vous le disais précédemment, une huile essentielle est tridimensionnelle, pour moi elle raconte votre histoire. Elle est en réponse à votre vibration, à un instant T. Je propose des consultations en plusieurs phases :

  • Prise de connaissance avec le consultant, connaître son histoire personnelle : je le questionne sur les différents moments clés de son existence, sur les pathologies ayant été vécues. J’emmène à des prises de conscience.

 

  • Je lui propose de définir un objectif sous la forme d’une phrase positive, comme par exemple je suis serein quelque soit la situation. C’est bien sûr un état désiré non atteint. J’appelle ça la mise sous stress.

 

  • Le consultant choisit au hasard une huile essentielle parmi une centaine qui sera la réponse à cet objectif. J’explique à la personne ce qu’elle lui apporte sur un plan physique, énergétique et émotionnel. Puis je fais une séance énergétique qui vise à harmoniser les énergies de la personne, à l’issue de laquelle je fais choisir 2 huiles essentielles qui viendront compléter le mélange et surtout qui vont compléter le message. Ce sera un mélange personnalisé et unique que le consultant utilisera pendant 3 semaines. Pour moi les huiles essentielles sont une voie d’individuation, de guérison, de libération intérieure.

Si vous n’aviez qu’un seul ouvrage aroma à nous recommandez, ce serait ?

Pour des lecteurs férus et passionnés, je recommande l’ouvrage de M. Faucon : Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, que je trouve particulièrement complet.

L'auteur :

Chris Martin-Passalacqua Créatrice de NanaTuropathe

Naturopathe, enseignante, auteure de plusieurs ouvrages ainsi que de programmes de formation en ligne. Chris partage depuis 2015 sa vision de la naturopathie : 100% pragmatique et 0% mysticisme via son Blog Nana-Turopathe afin de rendre le "Mieux être" accessible à toutes ! (Et tous!)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet