Si le mot lâcher prise est utilisé, c’est que nous avons une prise sur un événement, sur les personnes qui nous entourent, bref nous sommes en train de contrôler, de tout contrôler ou mieux encore de gérer.

Le lâcher prise : kezako ?

 

Cela signifie que nous sommes également dans l’égo, au sens du moi. Je suis mais je suis incapable d’être un tout, je suis dissocié(e). L’égo dans le sens du moi inférieur, celui qui nous faire dire : je suis nul(le), je vaux rien, je suis incapable de.  Ce moi inférieur qui nous fait vivre dans la peur ou les peurs. Alors que le moi supérieur ou âme nous permet d’être uni et centré. C’est celui aussi qui nous permet de vivre dans l’instant présent, en étant présent aux autres et à soi.

Un des symptômes physiques du manque de lâcher prise est souvent la constipation, signal de la difficulté à se laisser aller. (source : http://www.estelledaves.com/pages/messages-du-symptome/c/constipation.html) donc le lâcher prise consiste à ne plus être dans le contrôle et à être conscient de ses limites. C’est ainsi que vous vous autoriserez à être serein(e), détendu(e) et à être moins stressé(e).

le-lacher-prise-2

Quatre solutions simples et naturelles pour lâcher prise

Lâcher prise & vocabulaire

Combien de fois utilisez vous la double négation dans une journée, faites y attention. Eviter le ne pas au quotidien : exemple : le ce n’est pas grave devient c’est rien. Quand il y a double négation, notre cerveau entend c’est grave. Il faut donc faire attention à son vocabulaire et à ses constructions de phrase. Mettez du positif dans vos vies par le vocabulaire. Sachez vous encourager quand vous réussissez, sachez être indulgent avec vous même si vous parvenez difficilement à votre objectif. Peut être faut il revoir à la baisse cet objectif. Rappelez vous qu’il vous a fallu du temps avant de parvenir à marcher, à lire et à écrire. En étant indulgent avec vous même , votre enfant intérieur vous remerciera.

Lâcher prise & respiration 

Quand vous commencez à être préoccupé(e), à être en colère, à être effrayé(e), respirez le plus lentement possible. Posez votre attention, concentrez vous sur votre respiration. Vous pouvez compter votre respiration : 1 inspir/expir equivaut à une respiration. Intégrez la cohérence cardiaque dans votre quotidien.
La technique de cohérence cardiaque repose sur un principe très simple : 3 fois par jour, il faut respirer calmement (6 respirations par minute) durant 5 minutes.
Il est conseillé de compter les respirations (1 respiration correspond à une inspiration et une expiration) pour s’assurer que l’on respire à un bon rythme. Ce décompte permet également de rester concentré sur sa respiration sans se laisser distraire par ses pensées. Il est parfois proposé de tracer des vagues lors de la respiration : un trait vers le haut en inspiration et un trait vers le bas en expiration. Cette technique permet de vérifier à la fin de la séance le nombre de respirations réalisées.

L’exercice se fait de préférence assis, les mains sur les jambes ou la table, les pieds à plat (ne pas croiser les jambes) et le dos droit. L’effet de cette séance de respirations lentes et profondes durerait près de cinq heures. Idéalement, les trois séances se font au réveil, avant le déjeuner et en fin de journée. (source  :  http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=la-coherence-cardiaque)

respiration

Lâcher prise & visualisation

C’est un exercice qui permet d’imaginer, de voir la situation sous un autre angle ce qui permet de donner une autre couleur ou un autre ton à l’événement et ainsi de prendre la distance, de lâcher-prise. Exemple : lorsque vous commencez à vous sentir oppressé(e) ou dans une situation sans issue, imaginez vous dans un espace ouvert et coloré, dans la forêt, sous une cascade, ou sur une plage en train de baigner dans la chaleur bienfaisante du soleil…. vous pouvez vous aider d’une photo par exemple. Visualiser signifie imaginer. Vous pouvez aller jusqu’à sentir une odeur agréable pour ancrer cette sensation agréable.

Lâcher prise & méditation

Méditer c’est le symbole du lâcher-prise. C’est un moment où vous êtes concentré sur ce qui est. Il y a des pensées parasites. Il vous faudra apprendre à les reconnaître et à les laisser passer sans rentrer dedans. J’explique toujours que c’est comme si vous étiez en train de voir le frigo devant vous, soit vous ouvrez le frigo, regardez ce qu’il y a dedans et préparez le menu du jour ou de la semaine, soit vous avez l’image du frigo et vous la laissez passer. Vous méditez quand vous faites une activité et que vous êtes complètement concentré(e) sur celle-ci. Exemple : vous êtes un fan de randonnée et quand vous vous adonnez à votre passion, plus rien ne vient vous contrarier, vous faites le vide dans votre tête.

Je vous recommande de pratiquer quotidiennement afin que le lâcher prise devienne un réflexe. C’est l’assiduité de la pratique qui fera que vous verrez des changements se dessiner dans votre vie. C’est en étant acteur de votre vie que vous lui donnez la couleur qui vous convient.

L'auteur :

Isabelle Lemoine - Aromatologue & Enseignante

Aromatologue et Enseignant depuis 2009, j'ai développé une approche particulière de l'aromathérapie Arom'Energie : les huiles essentielles racontent votre histoire. Elles donnent des informations aussi bien émotionnelles, que physiques et énergétiques. Elles sont d'un grand soutien dans votre quotidien. J'ai la grande joie de former à l'Aromathérapie, de consulter. Vous pouvez me retrouver aussi bien dans le Var qu'à Paris. A bientôt

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet