Si tu as une tignasse indomptable, du frisotis, de la boucle que tu n’arrives pas à définir correctement, qui se fait la malle au bout d’une journée, ou si tu as le cheveu raide, lisse, mais complètement déshydraté qui part dans tous les sens, reste un peu, je te propose 3 solutions !

Le combo
– Gel d’Aloe Vera / Huile végétale de Brocoli –

L’huile de Brocoli sent… Le brocoli, et c’est pas très glam’, je te l’accorde. Certaines ne supportent pas, sur d’autres, l’odeur s’estompe rapidement, à voir comment tes cheveux réagissent.
Le but étant de déposer au creux de ta mimine un peu plus de Gel d’Aloe Vera que d’huile, de frotter tes paumes l’une contre l’autre histoire de mélanger, puis de répartir le tout sur l’ensemble de ta chevelure. A toi de voir les dosages qui conviennent à ton type de cheveux et ta longueur. Si tu en mets trop, tu peux te retrouver avec les cheveux cartonnés, ou gras. Il faut tester.

Pour les bouclettes, l’étape finale consistera à « scruncher » les longueurs. C’est à dire :

Tête en avant, tu vas ouvrir tes paumes, tu ramasses l’ensemble de tes cheveux, tu remontes, et une fois arrivée prêt du crâne, tu refermes tes mains. Le geste que toutes les bouclettes devraient connaître, à répéter autant de fois que nécessaire. Si t’as pas pas compris mes superbes explications, je t’invite à googliser la chose, tu trouveras sans doute des vidéos sur le sujet.

Tu peux opérer sur cheveux encore humides après avoir fait ton shampoing, et laisser sécher à l’air libre, ou à l’aide d’un diffuseur (mais tu sais ce que j’en pense hein).

Quotidiennement également, sur cheveux secs, avec les mêmes gestes, histoires de redéfinir les boucles raplaplas du réveil.

– Le Gel de Lin –

Là encore, même procédé, même utilisation, en leavin’, il peut également s’utiliser en tant qu’hydratant quotidien pour les cheveux, mais également pour la peau 🙂

De mon côté, je l’ai également testé en tant qu’après-shampoing, et là encore, je vote pour !
Le gel de lin est assez simple à réaliser soi-même, peu coûteux, et ça, on aime !

Pour se faire, tu auras besoin de :

  • Graines de Lin (sans blague)
  • 4 x leur volume en eau
  • Une casserole et la touille-touillette qui va avec
  • Un bol
  • Un vieux collant ou bas, tout pourri mais pas troué
  • Deux baguettes
  • Un récipient, à pompe, ou un pot de confiture
  • Un entonnoir si tu es patiente ou une seringue si tu l’es moins

Pour l’heure, je te laisse avec cette petite vidéo de démonstration.

Je confesse, le Gel de Lin est mon chouchou du moment. Mes cheveux l’aiment, en tant qu’hydratant quotidien il ne les fait pas regraisser et ça, prouesse. Son côté « je peux l’utiliser en après-shampoing, en leavin’ et pour la face (étapes 4 et 5 du Layering les gars) » me plait tout particulièrement parce que je n’aime pas avoir 36 trucs à aller chercher aux quatre coins de la baraque.

Il se conserve au réfrigérateur, ou au congélo si tu en as trop fait.

– Le Serum Bouclant et Hydratant –

Petite recette sympa, qui là encore, en utilisation quotidienne, ne fait pas regraisser mes cheveux.
Il aidera également à lisser les cheveux raides et les rendre brillants 🙂

Serum bouclant et hydratant

Tu pourras te procurer les ingrédients cités dans cet article en magasin Bio.

Si tu es flemmarde, voici pour toi une petite sélection, t’as plus qu’à cliquouiller:

he-citron-citrus-limon-10ml


L'auteur :

Mémé - La tambouilleuse Cosméto

Adepte des soins au naturel, Mémé n'est autre que la petite soeur de Nana (dans la vie, la vraie hein). Toujours en recherche de nouvelles recettes cosmétiques, elle partagera avec vous ses trouvailles et expériences dans la rubrique "Nana se pomponne" !

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet