Passage à l’heure d’été prévu pour ce week-end à 00 h il sera 1 h. Ce changement d’heure est celui qui est le plus perturbant car nous avons alors deux heures de retard sur le sommeil et nos rythmes biologiques : nous vivons « midi à 14h » ! Ce changement d’heure est le plus perturbant pour notre organisme, encore plus que le fameux jet lag (ou décalage horaire dû au vol en avion).

 

La mélatonine, notre hormone du sommeil, a besoin pour s’activer de 2h d’obscurcissement progressif. La clarté supplémentaire le soir lors de l’heure d’été entraîne un coucher plus tardif, et une réduction du temps de sommeil. D’après les spécialistes, il nous faudra 20 jours après un changement d’heure pour retrouver un rythme veille/sommeil adapté.

 

 

6 conseils pour mieux vivre le passage à l’heure d’été

 

Et oui … Nous sommes passé à l’heure d’été, et bien souvent on déteste ça !!  Alors voici quelques astuces pour que cela se passe mieux que les années précédentes :

1 / Couchez-vous et levez-vous à la même heure, il faut « se recaler » sur la nouvelle heure . Pour cela évitez de veiller le soir, couchez vous dès que vous ressentez de la fatigue.

2 / Modifiez vos pendules rapidement (la veille étant l’idéal), ce qui permettra de rapidement s’habituer avec le nouvel horaire. Il est important de se coucher et de se lever à la même heure, en respectant ce nouvel horaire en particulier pour les enfants. De manière générale, il ne faut pas aller contre son rythme, c’est-à-dire d’essayer de se coucher plus tôt, ou de se lever plus tôt.

3 / Adaptez bébé et enfants progressivement à l’heure d’été en décalant très progressivement, l’heure de repas, de coucher et de réveil de bébé et des jeunes enfants : de 15 mn par jour, 3 à 4 jours avant le changement d’heure pour éviter un passage trop brutal. Fermez volets et rideaux pour que la lumière du jour n’entre pas dans la chambre le soir.

4 / Côté alimentation, l’idéal je dirai , est écouter votre corps : attendez d’avoir faim pour manger et vous décalerez cet horaire petit à petit au cours de la semaine. Il faut également éviter les dîners trop riches et tardifs, mais avec un bon smoothie vert vous devriez passer une merveilleuse nuit. Enfin quelques tisanes peuvent vous aider : la verveine, tilleul, camomille, fleur d’oranger ….Un petit massage, une lumière douce… Bonne nuit…

5 / Stoppez les excitants après 16h : Le café, le thé, mais aussi le coca-cola, l’alcool, ont des effets excitants plusieurs heures encore après leur consommation, et peuvent perturber votre sommeil.

6 / Reposez-vous plus : Durant au moins 2 semaines, ménagez-vous quelques pauses durant la journée, et si vous le pouvez, une micro-sieste de 10 à 20 mn, avant 15h. Relaxez-vous le plus possible pendant vos pauses, ou avant de vous endormir, pratiquez des exercices de relaxation, en vous recentrant sur votre respiration et en détendant votre corps, ce qui vous permettra aussi de réguler vos émotions, les influences du changement d’heure sur votre humeur.

 

Passage à l’heure d’été et les animaux ?

Chien confus et chat grincheux ! Si le changement d’heure à des effets sur notre quotidien, il n’est pas non plus sans conséquence pour les animaux. Les premiers touchés sont sans surprise nos animaux domestiques, comme les chiens et les chats ! Habitués à nos petites routines, ils sont réglés comme des pendules. Ils peuvent sentir lorsqu’il est l’heure de la promenade ou celle des croquettes. Eux aussi ont leur propre horloge biologique !

Lorsque les heures changent, ils peuvent donc être confus, troublés et grognons. Votre chien ne pourra pas comprendre pourquoi sa pâté n’est pas toujours pas servi alors que dans sa tête, il est plus que temps pour son repas ! Ces modifications peuvent être ressenti à des degrés différents selon le caractère et le mode de vie de l’animal.

Pour ne pas trop le déboussoler, le mieux est de prêter davantage d’attention à votre boule de poils et le préparer progressivement à ce changement. Procéder à une adaptation progressive des « activités » (le repas, les sorties) du chien et du chat. C’est-à-dire en les décalant petit à petit de quelques minutes dans les jours qui suivent plutôt que brutalement, d’un seule, d’une heure entière.

 

 

***

Envie d’aller plus loin et de vous spécialiser dans cette thématique ?

Rejoignez notre formation spécifique en ligne Naturo’Morphée

en cliquant sur la photo

***

L'auteur :

Praticienne et Formatrice en naturopathie. Stéphanie est une passionnée d'écriture et auteure de plusieurs ouvrages. Elle a aussi plusieurs cordes à son arc : la cohérence cardiaque et la gestion du stress. Créatrice du programme "HAPPY MENOPAUSE©", "NATURO'FEM"©, "NATURO'KIDS"© "NATURO'THYRO"©, elle consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet