Parce que vous aussi messieurs vous êtes concernés par les perturbateurs endocriniens, Nana-Turopathe te propose aujourd’hui quelques conseils pour prendre soin de ta barbe sans risque pour ta santé !

Pourquoi prendre soin de sa barbe au naturel ?

Parce qu’on sait désormais que les perturbateurs endocriniens sont soupçonnés d’être à l’origine d’une multitude de problématique santé. Toutefois, très peu d’études permettent aujourd’hui d’établir un lien causal clair entre l’exposition à un perturbateur endocrinien et la survenue de pathologies chez l’homme. Les effets ont été majoritairement observés chez l’animal. Ils incitent néanmoins à la prudence.

D’abord c’est quoi un perturbateur endocrinien ?

Les perturbateurs endocriniens se définissent comme des substances chimiques d’origines naturelles ou artificielles qui dérèglent le fonctionnement hormonal des êtres vivants et sont susceptibles de provoquer, même à très faibles doses, une grande variété d’effets négatifs, notamment sur le développement physiologique des individus exposés pendant la période intra-utérine.

On les trouve où ?

  • Dans les aliments : Pesticides, PCB, parabènes, isoflavones (perturbateurs naturels)…
  • Dans les emballages : Plastiques, conserves …
  • Les cosmétiques : shampoing, vernis à ongles, dentifrices, déodorants ….
  • Equipements maison : Phtalates, retardateurs de flamme …produits d’entretien….

En ce qui vous concerne messieurs vous les trouverez également dans vos produits de rasage, vos crèmes de soins, vos gels et cires pour cheveux et barbes etc …

Quels risques sur la santé de l’homme ?

  • baisse de la qualité du sperme,
  • malformations congénitales de l’appareil urogénital (hypospadias ou malformation de l’urètre, cryptorchidie ou malposition des testicules).
  • baisse de la testostérone.

 

Cancers hormono-dépendants comme :

  • cancers des testicules
  • cancers de la prostate

 

Mais aussi :

  • troubles du comportement
  • pathologies métaboliques
  • obésité
  • diabète insulinodépendant (type 2)

 

Conseils et Astuces au naturel

Sous le poil, la peau !

S’occuper du poil c’est bien mais si votre peau n’est pas en bonne santé votre barbe ne sera pas super jolie, et il ne faut se servir de celle-ci comme « cache misère » !

Saviez-vous que votre peau est différente de celle des femmes ? Ces différences sont dues aux hormones, sous l’influence de la testostérone, votre peau est en moyenne 20 % plus épaisse que celle d’une femme. Cette même hormone régule aussi la sécrétion de sébum, plus importante chez vous messieurs que chez la femme. C’est pourquoi votre peau est plus grasse et donc plus sujette aux boutons et aux comédons.

Autre différence majeure entre votre peau et celle de la femme: la densité des fibres de collagène qui assurent la fermeté de la peau, voila pourquoi vos rides apparaissent moins vite que chez la femme !

Pas question pour autant de négliger celle-ci ! Hydratez bien votre peau avec une crème de jour et faites 1 fois par semaine un gommage pour éliminer les cellules mortes.

Évitez les produits qui contiennent des ingrédients synthétiques comme du paraffinum liquidum (Huile de paraffine), c’est de l’huile minérale dérivée de l’industrie pétrochimique, en gros c’est du pétrole ! Mais aussi les parfums et les conservateurs qui eux aussi obstruent les pores de la peau et l’irrite.

Voyons d’un peu plus près votre barbe !

On se brosse la barbe régulièrement ! Et oui  les poils de barbe c’est comme les cheveux, il faut les brosser régulièrement. Même si vos poils sont courts ou s’ils sont clairsemés. Se brosser les poils de barbe vous permettra de retirer les peaux mortes qui restent à la surface de votre peau. Ça aide à coiffer, structurer celle-ci et répartir votre soin. Choisissez une brosse à barbe de bonne qualité en poil naturel surtout !

Les soins pour la barbe : Fuyez les huiles dont les ingrédients contiennent du paraffinum liquidum (Huile de paraffine), c’est de l’huile minérale dérivée de l’industrie pétrochimique, en gros c’est du pétrole ! Choisissez des huiles à barbe Bio qui contient des ingrédients naturels sans perturbateurs endocriniens.

Quelles huiles végétales ?

Un grand choix s’offre à vous :

  • Huile de ricin : Elle aide à la pousse, renforcer les poils qui deviennent plus forts, plus épais et plus brillants.
  • Huile de coco : Elle renforce et fait briller les poils secs, ternes et abîmés. Elle sert aussi bien en prévention pour protéger vos poils lorsque ceux-ci sont abîmés : elle va les fortifier, leur redonnant brillance et tonicité !
  • Huile d’amande douce : Elle a l’avantage de pénétrer facilement dans l’épiderme et facilite ainsi l’absorption des huiles essentielles. Elle constitue une très bonne base en ne laissant pas de film gras à la surface de la peau.
  • Huile végétale de Jojoba : Elle régule la production de sébum. En fonction du type de peau, elle diminue ou augmente sa production. Elle améliore donc l’aspect des peaux grasses ou acnéiques (excès de sébum) et revitalise les peaux sèches (manque de sébum). Elle constitue également un soin intense pour les cheveux gras, secs et cassants. Autre avantage, elle maintient l’équilibre de l’acidité de la peau en augmentant le pH trop faible des peaux sèches et diminuant celui trop élevé des peaux grasses.

 

Et les huiles essentielles ?

Elles seront très utiles en complément. Prenez garde toutefois de faire un test dans le pli de votre coude 24 h avant pour chaque huile essentielle et respectez les doses : 1 goutte ce n’est pas 2 ! Si certaines permettront de stimuler l’épiderme, et seront utiles pour vos problèmes de peau, nettoieront vos pores, d’autres l’hydrateront. Elles permettront alors de stimuler la croissance du poil et ainsi le faire pousser plus vite et plus fort.

Voici quelques huiles essentielles intéressantes à ajouter à votre huile à barbe :

  • L’huile essentielle d’Eucalyptus radié ou radiata a des propriétés anti-virales, anti-microbiennes et antiseptiques, la lutte contre les pellicules, les démangeaisons et redonnera force et brillance à vos poils de barbe !
  • L’huile essentielle d’arbre à thé ou Tee tree (melaleuca alternifolia) vous sera utile si vous avez l’épiderme sensible ou des problèmes de peau.
  • L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) très utile contre les problèmes capillaires dus à des cheveux gras, abîmés. Elle apportera aussi une stimulation de la pousse du poil.
  • L’huile essentielle de romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis L. cineoliferum) est efficace car c’est un tonique capillaire.
  • Vous pourrez l’associer avec l’Huile essentielle d’Ylang Ylang complète (Cananga odorata) qui permet de réguler à la fois les carences mais aussi les excès de sécrétion de sébum au niveau de la peau et des cheveux.

 

Comment les utiliser ?

  • Dans votre shampooing : Dans le creux de votre main versez votre shampooing et ajoutez 1 goutte d’huile essentielle. Appliquez sur la barbe, massez doucement et rincez !
  • Dans une huile à barbe : Ajoutez l’huile essentielle qui convient à votre problématique. L’idéal est de changer régulièrement.

 

A quoi sert une huile à barbe ?

L’huile à barbe est très importante au quotidien. Le but est de redonner de la force et de la vigueur à votre toison surtout que la pilosité faciale est plus rêche que les cheveux. Il faut donc l’hydrater autant que possible.

Recette maison Huile à barbe « super pousse »

L’huile de ricin, EST l’ingrédient indispensable pour une bonne huile à barbe ! Elle stimulera la pousse de votre poil, mais les rendra également plus denses, plus solides et plus doux ! Il faudra toujours l’associer à une autre huile car sa texture est  assez visqueuse et dense.

Ingrédients :

  • 15 ml d’huile de noix de coco
  • 7 ml d’huile de ricin
  • 4 gouttes d’huile d’avocat
  • 2 gouttes d’huile essentielle de votre choix

Préparation : Mélangez les huiles dans un petit flacon.

Utilisation : Il vous suffira de déposer 3 à 5 gouttes (selon la longueur et la dureté du système pileux) de l’huile dans le creux de votre main. Ensuite, chauffer le produit en frottant vos mains avant de le répartir de manière homogène sur toute la toison. Commencer par les racines en se dirigeant vers les pointes.

Pour info Achetez des huiles essentielles de qualité, 100% pures, naturelles et intégrales, portant la mention HECT (Huile essentielle chémotypée) ou HEBBD (Huile essentielle botaniquement et biochimiquement définie). Certaines sont bio. Effet de mode oblige, il existe malheureusement de plus en plus d’huiles essentielles trafiquées et coupées avec des produits synthétiques. Fiez-vous aux marques distribuées en pharmacies ou en magasins de produits naturels (Pranarôm, Naturactive, Puressentiel, Ladrôme…).

 

Vous préférez les cosmétiques « Tout-prêts » ?

Il existe désormais de plus en plus de  gammes de produits de beauté écologiques au masculin. Attention, bien entendu, ça n’est pas parce que le flacon est vert ou qu’il est écrit « naturel » que cela veut dire « Bio ». Pour être sûr que votre produit répond bien à des critères en termes de santé et d’environnement, vérifiez qu’il porte l’écolabel européen ou les labels « Eco-cosmétique » ou « Bio-cosmétique ».

Le label Cosmébio garantit que 95 % des ingrédients sont d’origine naturelle et que 10 % sont issus de l’agriculture biologique. Les labels Nature et Progrès et BDIH apportent encore plus de garanties. En revanche, se méfier des marques qui utilisent le mot bio à tout bout de champs mais qui ne sont pas labellisées. Ces labels sont nombreux et l’on peut les reconnaître par des logos (« BIO », « ECO ») mais attention, les labels ne se valent pas tous !  Pour connaître les valeurs de chaque label il faut se référer au cahier des charges. Face à la profusion de labels nationaux, de nouveaux labels européens apparaissent.

Dirigez-vous dans les magasins bios de proximité où vous pourrez demander des conseils auprès des vendeurs. Fuyez le BIO des grandes surfaces qui surfent sur la vague mais ne sont pas toujours aussi BIO qu’ils le disent !

Pour allez plus loin

 

L'auteur :

Stéphanie Mezerai - Naturopathe & Gestion du Stress

Mon intérêt pour les plantes et "le" naturel a toujours été présent dans ma vie surtout à la naissance de mes enfants. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée au fil des années, vers cette formation de naturopathe et d'iridologue, qui est venue consolider mes connaissances personnelles en la matière. Ma première profession étant auxiliaire de puériculture formée en soutien à l'allaitement, cela me permet une approche différente auprès des jeunes mères et aux femmes enceintes. Naturopathe, Intervenante en cohérence cardiaque et Gestion du Stress Je consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet