Chaque jour qui passe, nous sommes assaillis par des informations anxiogènes … Certes que qui s’est passé nous laisse sans voix et malheureusement un bon lot d’atrocités continu de nous assaillir dès le saut du lit et nous suivent jusqu’à très tard dans la journée. Ce flux continu de mauvaises nouvelles nous donne parfois envie de nous recroqueviller sur nous même, de vivre sur une île déserte loin très loin, de pleurer, et créer chez certains de la peur, du stress « post-traumatique » la peur de l’autre, du dehors, de l’avenir, peur pour ses enfants …. Ce qui est bien légitime.

Il ne s’agit pas de faire l’autruche non bien sûr mais il faut tâcher de continuer à vivre, croire encore que l’humain est aussi capable du meilleur, donner espoir à nos enfants et se lever le matin avec le sourire aux lèvres en s’émerveillant encore par ce petit rayon de soleil qui vient nous caresser le bout du nez.

Certains ne le savent peut être pas mais le stress à un impact énorme sur la santé. Avec ces derniers événements certains peuvent développer un syndrôme de stress post traumatique avec des conséquences lourdes pour leur santé.

Un syndrome de stress post-traumatique c’est quoi ?

Il s’agit d’un état de trouble anxieux qui fait suite à un événement ou à une expérience traumatique. Un stress post-traumatique peut survenir quand on a été la victime du traumatisme mais aussi le témoin.

Quelles sont les causes possibles de stress post-traumatique ?

Ce sont tous les types d’évènements qui laissent la victime avec le sentiment d’avoir subi une violence sans pouvoir agir ou se défendre, par exemple :

  • Un accident de voiture ou d’avion
  • La mort d’un proche
  • Une agression
  • Un viol
  • Un abus sexuel
  • Un attentat terroriste

 

Quels sont les symptômes du syndrome de stress post-traumatique ?

Une expérience traumatique est habituellement suivie d’une période de dépression et d’angoisse. Mais ces symptômes s’atténuent et s’apaisent assez rapidement.

On parle de stress post-traumatique quand la victime reste en état de choc psychologique et que les symptômes  persistent.

Notre santé est un équilibre bien fragile. Si le stress que l’on connaît tous les jours est un facteur déterminant pour rompre cet équilibre à long terme, le choc émotionnel, lui, est semblable à un tsunami pour notre organisme. Les dommages causés varient d’une personne à l’autre et plusieurs facteurs doivent être considérés, le type de stress, son intensité, sa durée, la santé de la personne qui le subit, etc.

Quand le corps est soumis à un stress intense, celui-ci  fonctionne à plein régime ! Tout entier le corps se met en état d’alerte pour faciliter la réaction. Le corps sera donc en plus grande demande d’énergie, de minéraux etc…

Pour retrouver son équilibre interne, le corps doit réparer les dommages causés par ce chamboulement. Hors , notre mode de vie actuel, trop rapide et souvent intense, notre façon de nous alimenter, rendent souvent difficile la phase de récupération. C’est pourquoi les personnes ayant subit un stress intense verront s’installer à plus ou moins moyen et long terme, une dégradation de leur santé  :

    • une vitalité diminuée
    • des organes moins performants
    • un système glandulaire en déséquilibre
    • des carences nutritionnelles accentuées
    • un sang encombré d’éléments polluants
    • un système immunitaire affaibli,

et tout un lot de symptomes physiques  et émotionnels comme :

Symptômes physiques : frilosité, mains moites, bouche sèche, difficulté à avaler, mauvaise haleine, diminution ou augmentation de l’appétit, nausées, vomissements, diarrhée, constipation, ballonnement, gonflement, irruptions cutanées, transpiration plus abondante, palpitations cardiaques, maux de dos, douleurs musculaires, douleurs articulaires, tics nerveux, bégaiement mineur,  grincement des dents, grippes et rhumes fréquents, syndrome prémenstruel, pertes de mémoire, manque de concentration, insomnie, etc.

Symptômes émotionnels : changements de la personnalité, suspicion, dévalorisation, frustration, irritabilité, colère, anxiété, sensation de rejet, sensation d’inefficacité, anticipation du pire, etc.

Ces malaises sont bien réels, et le recours à des leurres , comme la consommation d’alcool et de drogues, ne règle aucun le problème et aggrave au contraire les conséquences.

Et si on évitait les sources anxiogènes ?

naturo attrape reve

Première chose à faire, limiter les médias, souvent anxiogènes les infos passent en boucle , je vous invite par exemple à regarder le journal de Jean-Pierre Pernaud en deuxième partie : campagne, village un pur bonheur !

Limiter les réseaux sociaux : les infos sont aussi relégués en boucle et source encore de stress intense , d’énervement, de révolte, de colère ! Faites le tris dans vos contacts, dans les groupes qui diffusent des messages anxiogènes et pessimistes.

Renouer des liens dans la « vraie » vie ! Rien de mieux que de parler avec des vraies personnes ! Même si on peut rencontrer des personnes formidables sur la toile, cela ne remplace pas un vrai contact.

Prendre le temps de vivre sa vie plus doucement : La « Slow-Life » vous connaissez ? Se prélasser dans son lit le week end, faire une balade avec sa famille en fôret, prendre un rendez-vous pour se faire faire un massage, un hammam, faire son marché et choisir des produits locaux , de saison et bio. Prendre le temps de lire un bon bouquin, faire de la marche  > respirer à plein poumons ! Prendre le temps tout simplement !

 

Stress et anxiété vous envahissent déjà au quotidien ?

 

Fleurs-de-bach-ELIXIRS
Les fleurs de bach peuvent vous être très utiles :

  • La reine du choc émotionnel est Star of Bethlehem en cas de choc émotionnel mais aussi physique, de détresse, ou dû à une mauvaise nouvelle.

 

  • Rock Rose  sera utile en cas de sentiment de peur, de panique aiguë, terreur, cauchemars et vous permettra de retrouver force, courage pour les situations de crise.

 

  • White Chestnut est utile en cas de mental agité, avec des pensées répétitives, elle vous permettra de retrouver une clarté mentale et tranquillité d’esprit, concentration.

 

  • Mimulus en cas devant des choses précises : peur du noir, du lendemain, de la pauvreté, de la solitude, … sera utile pour retrouver courage face aux événements difficiles.

 

  • Red Chestnut s’adresse au souci excessif et désintéressé pour les autres, surtout en ce qui concerne la famille et les proches amis. Ces personnes craignent le pire pour les êtres qui leur sont chers. Cette fleur vous aidera à retrouver confiance en la vie, sérénité.

 

  • Quant à Sweet Chestnut sera utile pour les moments très difficiles de la vie, de désespoir extrême. Cette fleur permet d’aller vers une transformation et libération, retrouver la lumière.

 

Vous l’aurez compris les fleurs de Bach peuvent vraiment vous aider à retrouver une sérénité ! L’idéal étant de consulter un naturopathe ou conseiller en fleurs de Bach qui pourront déterminer avec précision les fleurs qui vous conviennent en cet instant.

Pour être sûr du choix des fleurs, bénéficier de l’aide et de l’expertise d’un conseiller en Fleurs de Bach c’est encore mieux ! L’intérêt d’une consultation avec un conseiller en Fleurs de Bach amène à la compréhension de nos états émotions, à l’élimination des peurs et des appréhensions grâce aux choix  judicieux de ces remèdes adaptés à chaque individu.  Une consultation pointera au plus juste vos besoins et vous repartirez avec votre flacon « sur mesure ».

En parler

couple 3

N’hésitez pas à en parler autour de vous, la parole dénoue bien des choses.

Avant tout, ne pas rester seul. Trop de personnes pensent que cela va passer avec le temps, ou bien encore ont honte de ce qui leur est arrivé. Parler à des interlocuteurs attentifs de ce qui est arrivé est un remède indispensable.

Attention, beaucoup de personnes souffrant de stress post-traumatique ont tendance à abuser des tranquillisants, des somnifères et parfois aussi de l’alcool pour tenter de calmer leurs souffrances.

Si vous présentez ce type de problèmes, parlez-en à votre médecin dans un premier temps. Vous aurez aussi intérêt à suivre une psychothérapie, pour recommencer à vivre malgré ce qui vous est arrivé: quelle que soit la méthode du thérapeute, vous aurez à y évoquer le traumatisme, jusqu’à ce que ce dernier soit devenu « simplement » un souvenir pénible, et non plus un événement traumatisant toujours vivant et toxique en vous.

Si un de vos proches est victime d’un événement traumatique :

Vous pouvez aider votre proche en portant davantage attention à ses sentiments et à ses réactions qu’aux évènements eux-mêmes.

  • Encouragez-le à parler de l’évènement à son rythme, sans minimiser ses émotions et sans porter  de jugement.
  • Il faut considérer que l’état de stress est une réaction normale à des événements anormaux, même si vous ne comprenez pas toutes ses réactions.
  • Faites preuve de patience et de compassion.
  • Considérant les effets cumulatifs du stress, essayez de réduire les autres soucis qui pourraient l’affecter.
  • Encouragez-le à planifier des activités de détente.
  • Incitez-le à consulter un professionnel de la santé, si les symptômes persistent.

Votre médecin pourra vous conseiller pour savoir qui aller consulter. Le but de tous ces efforts est de vous permettre de reprendre une vie normale, sans peur ni honte : cela en vaut la peine.

Pour aller plus loin

Sources

L'auteur :

Stéphanie Mezerai - Naturopathe & Gestion du Stress

Mon intérêt pour les plantes et "le" naturel a toujours été présent dans ma vie surtout à la naissance de mes enfants. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée au fil des années, vers cette formation de naturopathe et d'iridologue, qui est venue consolider mes connaissances personnelles en la matière. Ma première profession étant auxiliaire de puériculture formée en soutien à l'allaitement, cela me permet une approche différente auprès des jeunes mères et aux femmes enceintes. Naturopathe, Intervenante en cohérence cardiaque et Gestion du Stress Je consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet