Pour allaiter de façon sereine, je vous conseillerai de vous documenter. En effet là où dans certains pays c’est les femmes de la communauté qui aident les jeunes mères, en occident on se sent souvent isolée pour allaiter son enfant. On entend tout et son contraire, sans compter si la belle-mère et/ou le mari s’en mêle !

naturo allaitement fleur NANA

Zoom sur le lait maternel

Voici un petit récapitulatif des bienfaits du lait maternel , cet « or blanc » gratuit à porter de seins !

alexdu10Vivant : C’est un véritable « sang blanc », contenant des cellules vivantes, et de nombreuses molécules biologiquement actives. Il est autant un aliment qu’un vaccin naturel. Le lait industriel est un produit mort. Après tous les traitements qu’il a subis avant de se retrouver dans son emballage, les seuls éléments qui y soient encore vivants sont les éventuels germes pathogènes qui ont pu le contaminer. Une étude effectuée en Hollande a retrouvé des bactéries pathogènes dans 52,5% des échantillons de lait industriel testés, provenant de pays aussi divers que la Belgique, le Brésil, le Japon ou l’Uruguay (Mutyens et al).

alexdu10Sain : Les germes s’y multiplient beaucoup moins rapidement que dans le lait industriel. Si le lait humain est pollué, les laits industriels le sont aussi, et souvent davantage que le lait humain, car ils sont un produit se situant en fin de chaîne alimentaire. Une étude effectuée au Canada a retrouvé dans des échantillons de lait industriel des taux d’aluminium 40 fois plus élevés que ceux retrouvés dans le lait humain . L’aluminium est un toxique pour le système nerveux, à effet cumulatif. Une étude américaine a montré que les bébés nourris au lait industriel absorbaient 9 fois plus de plomb que la dose considérée comme étant la limite supérieure acceptable.naturo allaitement bébé NANA

alexdu10Naturel : Que peut-il y avoir de plus naturel que le lait maternel ? Produit en quantité nécessaire et suffisante, passant directement du producteur au consommateur, s’adaptant à ses besoins et à son environnement, comment peut-il être comparé au lait industriel, coûteux et polluant à tous les stades de sa fabrication, ayant toujours le même goût et la même composition ? Le lait maternel n’est pas la seule ressource de grande valeur gaspillée lorsqu’un enfant est nourri au lait industriel.

Pour préparer dans de bonnes conditions les biberons d’un bébé âgé d’un mois, il faut quotidiennement 1 litre d’eau de haute qualité, ainsi que l’eau nécessaire pour nettoyer, rincer et stériliser les biberons, le combustible nécessaire à la stérilisation par ébullition ou les produits indispensables à la stérilisation à froid… Le coût élevé d’une alimentation correcte au lait industriel peut être lourd à assumer même pour certaines familles de notre pays. Il sera insupportable pour bon nombre de familles des pays en voie de développement, lorsque les ressources naturelles en eau et combustible ne seront pas carrément indisponibles.

Le lait humain est l’aliment normal de nos enfants. L’allaitement représente aussi un moyen de préserver les ressources de notre planète, et de diminuer le taux de pollution. Une mère qui allaite accomplit donc un acte d’une grande importance, non seulement pour son bébé et pour elle, mais aussi pour sa famille, sa société et notre planète. Un choix qui mérite d’être reconnu à sa juste valeur, et soutenu par tous les moyens disponibles.

 

Conclusion naturopathique

Pour conclure, je dirais qu’il faut avant tout en avoir profondément envie ! Je dis toujours il vaut mieux un « bon biberon qu’un mauvais sein » ! Même si je suis foncièrement pour l’allaitement pour avoir moi-même allaiter mes 3 enfants dont mon dernier pendant 22 mois (le coquin voulait pas lâcher le sein de sa maman !!) , je me permets pas pour autant de juger les mères qui elle n’en n’ont pas envie, ni de les culpabiliser car allaiter son enfant est une aventure intime qui ne regarde que vous.

PinkPetal

 

En savoir plus

  • Source : http://www.lllfrance.org/
  • « L’art de l’allaitement maternel » par LA LECHE LEAGUE
  • « L’allaitement maternel : La voie lactée » de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau
  • « Petit guide de l’allaitement pour la mère qui travaille »  de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau
  • « Allaiter, c’est bon pour la santé » de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau

et après l’allaitement ?

  • « Quels laits pour mon bébé ? » de Candice Levy
  • « A propos du sevrage… : Quand l’allaitement se termine » de Diane Bengson