L’eau florale, appelée également « hydrolat », est le résidu aqueux qui est obtenu après la distillation d’une plante lorsque l’on souhaite obtenir une huile essentielle. Elle va donc avoir les mêmes propriétés que l’huile essentielle correspondante, mais en version « light ». Son utilisation est par conséquent plus simple, en raison de sa concentration allégée en principes actifs. Les mauvaises manip’ ne sont jamais bien fatales, à l’inverse des huiles essentielles où il est recommandé d’y aller mollo fillot !

En cosmétique, elles nettoient le visage en douceur et apaisent les peaux irritées. Chaque hydrolat a ses propriétés, et vu la multitude qui existe, je t’accuse de mauvaise foi si tu me dis que tu ne trouves pas ton bonheur !

A intégrer à ta routine Layering en étape 3 (ou pas), voici le Top 5 des 5 hydrolats que j’ai pu tester :

L’eau de fruit de citron
Bon bah, ça sent le citron quoi. Astringent, purifiant, il éclaircit le teint. Assez efficace pour lutter contre les spots dans la tronche. Un incontournable selon moi.

L’hydrolat de lavande
Incontournable également, il est l’allié contre les peaux grasses à problèmes et les rougeurs, il favorise la cicatrisation. Il est également astringent et régénérant.

L’eau de rose de damas
Quand tu ouvres la bouteille, attends-toi à un orgasme olfactif ! De tous les hydrolats que j’ai pu essayer (en gros, 5), c’est le chouchou de mon pif. Il me fait voyager. En plus de ses propriétés anti-âge et astringent, il calme la joie aux rougeurs et irritations. Très efficace !

L’hydrolat de Bleuet
Hormis un petit goût d’artichaut en arrière plan, il est connu pour lutter contre les yeux fatigués (les cernes quoi), ou irrités. Il est également un excellent tonifiant pour la peau ! Il fait parti de ma routine du moment et j’en suis très satisfaite (3615 paye ta life).

L’hydrolat d’hélichryse
Il active la circulation et donc attenu la formation des cicatrices et des rougeurs. Il est apaisant, cicatrisant. Il est connu pour traiter les peaux couperosées.

La liste est longue et je ne les ai pas tous testés. D’ailleurs, ça me fait penser que je n’ai toujours pas essayé l’hydrolat de Tilleul qui squatte dans mon frigo depuis une semaine (oui, je les conserve au frigo car ceux que j’achète sont sans conservateurs).
Bref, je t’invite donc lecteur, à investiguer si cela t’intéresse, tester et me partager tes éventuelles découvertes !

Tu pourras les trouver en pharmacie, parapharmacie, en magasin bio ou encore OnLine chez notre fournisseur officiel préféré  !

Et pour ceux qui ont un hérisson installé dans leur porte-monnaie, ou un paresseux qui sommeille en eux, trop flemmards pour sortir s’en procurer, je vous invite à consulter la fiche ci-après :

L'auteur :

Mémé - La tambouilleuse Cosméto

Adepte des soins au naturel, Mémé n'est autre que la petite soeur de Nana (dans la vie, la vraie hein). Toujours en recherche de nouvelles recettes cosmétiques, elle partagera avec vous ses trouvailles et expériences dans la rubrique "Nana se pomponne" !

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet