On entend parler depuis quelques temps maintenant de la méthode du flux instinctif. Or de quoi s’agit-il ? Quels en sont les bénéfices, au niveau du corps, de la conscience corporelle, de la sexualité, etc. ? Voici quelques informations pour vous familiariser avec le concept, si vous ne le connaissez pas encore !!

La méthode en question :

La méthode du flux instinctif consiste à progressivement acquérir une conscience corporelle fine nous permettant de sentir lorsque le flux menstruel doit être libéré, et donc de se passer de protections pour vivre ces quelques jours du mois de la manière la plus naturelle possible, en osmose avec notre corps.

Cette méthode permet de sentir lorsque notre utérus a besoin de se vider, et donc de partir aux toilettes en temps voulu. Il ne s’agit alors pas de « pousser » pour éliminer le flux, mais bien d‘être attentive au moment où l’utérus nous le propose.

Au même titre qu’étant petites, nous avons appris à utiliser nos sphincters pour retenir l’urine ou les celles, nous pouvons apprendre à utiliser le petit sphincter de notre utérus ainsi que nos muscles vaginaux, qui peuvent donc se contracter et se relâcher.

Flux instinctif 2

Comment faire ?

La maîtrise de ce flux instinctif s’acquiert avec le temps. Il faut bien prévoir 3-4 cycles pour être à l’aise.
Avant de vous y mettre, effectuez déjà quelques exercices afin d’aiguiser votre conscience corporelle à cet endroit précis du corps :
– Amusez-vous à contracter / décontracter vos muscles vaginaux et péri-vaginaux, ainsi que votre périnée (les exercices que j’ai proposés dans mon article précédent peuvent aisément faire l’affaire!).
Visualiser votre vagin et votre utérus.

Préférez pour la première fois un cycle durant lequel vous avez la possibilité de rester chez vous, ou de moins de ne pas trop être dehors. Des accidents peuvent survenir au départ, donc prévoyez des sous-vêtements pratiques à laver, auxquels vous ne tenez pas trop, etc. Dans un premier temps, je vous suggèrerais de garder tout de même un protège-slip.

Évitez en revanche les serviettes hygiéniques, on a tendance à faire moins attention car on sait inconsciemment qu’on est protégée. Mettez également des sous-vêtements et pantalons amples, afin que votre corps comprenne qu’il est seul maître à bord et qu’il ne peut se reposer sur rien. Vous serez alors amenée à éliminer en conscience.

Ecoutez-vous, vous seule savez quand aller aux toilettes. Mieux vaut y aller souvent au départ, même pour rien. Vous arriverez progressivement à le faire quand il faut, et au bout d’un moment, vos muscles et votre « sphincter utérin » feront le travail sans même que vous ayez conscience de quoi que ce soit !

Puis, lorsque vous vous sentez prête, essayez de sortir un peu, pas trop loin de chez vous, en ayant tout de même de quoi vous changer au cas où.
Rappelez-vous surtout lorsque vous étiez petite : vous n’êtes pas tout de suite arrivée à vous retenir avant d’aller sur le pot … eh bien c’est pareil ! Soyez indulgente envers vous-même, il s’agit là d’un véritable apprentissage …

Vous remarquerez vite que le corps est bien fait : les accidents la nuit sont plutôt rares ; il suffit la plupart du temps simplement de se lever une foisle matin et de prendre ses précautions avant de se coucher.

Flux instinctif 4

Les bénéfices de la méthode :

Cette méthode est ultra écologique car elle ne nécessite à terme aucune protection quelle qu’elle soit (tampons, serviettes hygiéniques) ; elle est donc également très économique.

Elle est préventive et permet de conserver un bien-être et une santé au niveau vaginal et sexuel, car elle ne nécessite aucune introduction de quoi que ce soit dans le corps ou la culotte (la toxicité des serviettes hygiéniques, tampons et même de la coupe en silicone n’est plus à prouver ; la flore est protégée, etc.).

Enfin, cette méthode permet de ressentir finement son corps. Or, quand on prend conscience d’une partie de son corps, celle-ci peut alors se détendre. Le flux instinctif permet donc indirectement de réduire les douleurs utérines lors des règles.
Travail autour de la conscience corporelle :

La méthode du flux instinctif est idéale pour aiguiser sa conscience corporelle, et peut tout-à-fait s’inscrire dans une démarche autour de sa féminité.

Il s’agit d’une part de ressentir son cycle, la venue de ses lunes, les contractions de son utérus. C’est fin, mais cela s’acquiert avec le temps !
Vous travaillez donc à ce moment-là votre féminité, dans un moment très particulier : en effet, le premier jour des règles correspond au premier jour d’un nouveau cycle chez la femme. On est donc dans le changement, dans le renouveau, dans la transition. Le féminin est marqué par toutes sortes de cycles, c’est ici l’occasion de prendre conscience de l’un d’entre eux.

flux instinctif 3

D’autre part, il s’agit ici de changer son regard sur cette période du mois. Les menstruations sont marquées chez de nombreuses femmes (et dans de nombreuses socio-cultures…) par la négativité : douleurs, crampes, maux de tête, restrictions des activités quotidiennes, abstinence sexuelle (« je ne peux pas, j’ai mes règles »), etc. Or pourquoi ne pas profiter de ce moment où votre féminité s’exprime pleinement (il y en a d’autre, bien sûr, mais celui-ci est assez évident et visible!) pour vous occuper de vous, explorer des dimensions de votre corps vers lesquelles vous n’allez pas habituellement ?

Ses lunes, on a tendance à les cacher. On met des tampons ou une coupe menstruelle pour ne pas sentir les écoulements, on avale un médicament quand on a mal, on utilise des serviettes parfumées afin d’éviter toute odeur soi-disant nauséabonde, etc. Autant de comportements qui nous éloignent de notre corps de femme !

Or c’est ici l’occasion non pas d’éviter ce qui se passe, mais d’apprendre à ressentir les choses autrement, et de quelque part célébrer ce qui se joue là, au plus profond de soi.
Qu’est ce qui se passe justement ? Votre utérus élimine ce qui ne lui est plus nécessaire, dans la mesure où la fécondation n’a pas eu lieu. C’est son fonctionnement naturel et normal. Éliminer, c’est aussi changer, laisser aller ce qu’on ne veut plus, commencer un nouveau cycle. Symboliquement, c’est très fort ; éliminer en conscience rend donc ce processus encore plus puissant.

flux instinctif 5
Je vous invite par ailleurs à travailler autour de vos croyances concernant les menstruations. Il ne s’agit en effet pas de sang sale, ou impur, mais bien du tissu utérin qui s’est préparé pour une fécondation qui n’a pas eu lieu, et qui donc s’élimine. Ce sang est donc beaucoup plus noble que ce qu’on veut bien y voir ! Faire la paix avec cette période du mois vous permettra de vivre votre féminité d’une autre manière, en profondeur, dans le corps, dans une conscience bienveillante et douce.
Enfin, dans la mesure où cette méthode permet d’acquérir une conscience corporelle (vaginale et utérine en l’occurrence) plus fine, indirectement, votre sexualité en sera améliorée : en effet, plus vous êtes proche de votre corps, de vos sensations, et de vos besoins corporels, plus vous serez à même de mettre en place et vivre une sexualité qui vous correspond pleinement, et qui évolue cycliquement, comme la femme que vous êtes.

flux insctinctif 1

Images :
https://www.artbygaia.com/gallery/PageGalerieFree.html
http://monia2009.centerblog.net/694.html?ii=1

Prêt(e) à tout pour être aimé(e) quitte à être torturé(e) ?


https://arbrealettres.wordpress.com/tag/ceinture/
http://www.fondecranhd.net/une-fleur-pour-vous/
http://123hdwallpapers.com/fr/girl-flowers-field-sky-sunset.html

L'auteur :

Marjorie Cambier - Sexothérapeute & Psychologue clinicienne

Sexothérapeute et psychologue clinicienne, j'accompagne les femmes présentant des troubles sexuels, à s'en délivrer, à développer leur féminité et à (re)trouver une sexualité épanouissante et satisfaisante pour elles. Je suis également spécialisée dans le domaine du traumatisme psychique et ai auparavant exercé plusieurs années dans une cellule d'urgence.

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet