En cadeau pour toi : mon Kit gratuit " Je prends soin de mon assiette sans me prendre la tête ! "




Il nous est toutes arrivé d’avoir une mycose, une infection urinaire, bref, une petite infection gynécologique bénigne.

Cela peut arriver, suite à la prise d’un traitement antibiotique, si on ne s’hydrate pas suffisamment, si on oublie d’aller aux toilettes après un rapport sexuel, etc.

Lorsque ça arrive rarement, pas d’inquiétude. En revanche, lorsque cela survient régulièrement et que cela a des répercutions sur votre vie sexuelle, il y a un problème !

Que signifient ces maux du féminin ?

Que faire au-delà des traitements médicaux classiques, qui certes soulagent temporairement, mais n’empêchent manifestement pas la rechute ?

Une signification symbolique

Je ne peux évoquer cette problématique sans citer Danièle Flaumenbaum et son formidable livre intilulé « Femme désirée, femme désirante », que je conseille à absolument toutes les femmes que je rencontre !!

Dans cet ouvrage, la médecine chinoise et notamment le concept d’énergie tiennent une place très importante, et aident grandement à la compréhension de ces maux du féminin.

En effet, ces infections correspondraient symboliquement à du feu dans la vessie, ou dans le vagin, (ce qui provoquerait donc les douleurs et les brûlures), et correspondrait alors selon l’auteur à la difficulté pour l’énergie sexuelle de ces femmes à se diriger au bon endroit, en faveur de la vie sexuelle.

Cela peut être lié selon elle à diverses problématiques en lien avec la sexualité, différentes selon les femmes et leur histoire :

  • Une grande méconnaissance de son corps de femme (Danièle les dit « invaginées », c’est comme si le vagin ne faisait pas partie de leur schéma corporel) ; comment avoir une sexualité épanouie lorsqu’on ne sait même pas comment on est faite ?? L’énergie sexuelle ne sait donc pas où aller, et se transforme en feu dans la vessie ou dans le vagin …

  • Des représentations et croyances autour de la sexualité à connotation négative, et qui la rendent alors difficile, impossible, inexistante, douloureuse, taboue. Le symptôme viendrait donc symboliser ce tabou, et les douleurs provoquées empêcheraient de la vivre sereinement, voire de la vivre tout court, ce qui irait donc dans le sens de ces croyances.

  • Des transmissions transgénérationnelles familiales et inconscientes, relatives à des événements liés à la sexualité, survenus dans le passé chez les femmes de la famille (agression sexuelle, IVG, fausse couche, etc.), rendant donc inconsciemment la sexualité douloureuse, traumatique, parfois même interdite.

 

 

Se sortir de ces infections à répétition ; une perspective psychothérapeutique

Dans cette perspective, le symptômes est à considérer comme un message véhiculé par le corps : qu’est ce que le corps a à nous dire ? Quelle histoire vient-il conter ? Il s’agit donc là de le décrypter.

Cela peut amener les patientes au départ à travailler autour de leurs représentations concernant la sexualité, leurs croyances limitantes : quelles sont-elles, d’où viennent-elles, qui les leur a transmises, comment se sont-elles renforcées au fil des années, et surtout, comment les assouplir et les transformer en croyances alternatives plus ouvertes, plus positives ?

Cela interroge également sur la manière dont a été amenée (ou non amenée, justement) la sexualité lorsqu’elles étaient plus jeunes : qui les a éduquées à ce sujet, ont-elles eu des informations ? Si oui lesquelles, comment ? Si non, comment ont-elles fait ? On comble souvent un vide informationnel par d’autres informations glanées ça et là, mais pas forcément de bonne qualité … On peut alors questionner ce vide, et le remplir avec des informations pertinentes.

Elles peuvent alors travailler sur le vide, la non existence, le non-dit, le tabou, l’interdit, ainsi que sur les émotions qui y sont liées (notamment la honte, la culpabilité, le dégoût).

Enfin, les patientes peuvent remonter leurs lignées familiales féminines et travailler sur leur arbre gynécologique et généalogique, en posant des questions à leur famille si c’est possible, et en rassemblant toutes les informations dont elles disposent. Elles apporteront alors au fur et à mesure des éclairages à leur problématique, des réponses, et pourront comprendre l’origine de leur symptômes, comme répétition inconsciente d’un trauma familial.

Il s’agira ensuite d’élaborer autour de ce qu’elles auront trouvé, d’exprimer les émotions qui en découlent, etc. Tout cela fait que le corps, à un moment donné, n’aura plus besoin de se manifester, et pourra alors s’apaiser.

Conclusion

Cette perspective psychosomatique et symbolique (qui peut d’ailleurs être très utile concernant des problématiques autres que gynécologiques!) est très importante dans la diminution voire la disparition de certains symptômes physiques.

Evidemment elle ne se substitue en rien aux traitements médicaux classiques ! Il ne s’agit là que d’un complément, qui va au-delà de la manifestation et du symptôme physique, et qui surtout prévient la rechute.

Elle permet cela dit d’avoir une vision plus globale du symptôme, et d’aller directement travailler sur ses causes.

Je vous laisse découvrir l’interview du Dr Danièle Flaumenbaum avec Deborah Donnier de Prévention Santé

Comprendre la femme et sa sexualité avec Dr Danièle Flaumenbaum

 

Images :

https://feminiteetspiritualite.com/2017/10/12/celebrer-sa-yoni/

http://www.alexandrarakemann.nl/blog/wie-is-er-nu-eigenlijk-gek/

https://pokaa-strasbourg.fr/2018/07/22/le-mot-rose-cette-strasbourgeoise-brode-des-vulves-apres-les-cours/

https://www.medisite.fr/medecines-manuelles-la-medecine-traditionnelle-chinoise.3852279.524531.html?page=0%2C1

https://www.pinterest.fr/pin/575194183641912468/

https://www.danieleflaumenbaum.com/

L'auteur :

Marjorie Cambier - Sexothérapeute & Psychologue clinicienne

Sexothérapeute et psychologue clinicienne, j'accompagne les femmes présentant des troubles sexuels, à s'en délivrer, à développer leur féminité et à (re)trouver une sexualité épanouissante et satisfaisante pour elles. Je suis également spécialisée dans le domaine du traumatisme psychique et ai auparavant exercé plusieurs années dans une cellule d'urgence.

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet