La noix est le fruit du noyer, arbre de la famille des juglandacées originaire de Perse. La noix de Grenoble est le nom d’une AOP (appellation d’origine protégée, appellation réglementée par l’Union européenne) fruitière. Elle concerne un fruit issu d’une aire de culture particulière et de variétés spécifiques propres à celle-ci.  La noix de Grenoble est un fruit particulièrement bon pour la santé avec de nombreuses vertus que je vais vous détailler.

 

Les bienfaits des noix

Les noix sont bénéfiques pour le cœur

La consommation des graines et fruits oléagineux et de la noix de Grenoble en particulier est excellente pour la santé cardiovasculaire. Les noix contiennent un taux élevé d’acides gras poly-insaturés. Cela tient à leur contenance en acides gras sous forme d’oméga 3 et de surcroît, à un ratio oméga/oméga 6 favorable aux oméga 3.

La noix contient en effet un taux élevé d’acides gras saturés (10) (poly-insaturés (65%) et mono-insaturés (25%) en particulier des oméga-3 (acide alpha-linolénique ALA oméga-3) et de surcroît un bon ratio oméga-6/oméga-3.

La noix contient également des antioxydants : des flavonoïdes, des caroténoïdes, de l’acide ellagique, de la mélatonine, du gamma-tocophérol (vitamine E), du sélénium. D’ailleurs, l’indice TAC, l’indice qui mesure le caractère plus ou moins antioxydant d’un aliment, est assez élevé, supérieur à 4000 umol.

Ces oméga 3 et ces antioxydants, ajoutés au potassium contenus dans les noix cumulent leurs effets pour prévenir les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2 : plus vous consommez de noix et moins vous avez de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire. En consommant au moins 5 portions de noix par semaine, le risque de décès est diminué de plus de 25% par rapport à ne pas en consommer du tout (1). Manger une poignée de noix par jour diminue de 20 % le risque de mortalité sur 30 ans et en particulier une réduction de 29 % des décès par maladie cardiaque (2).

Parmi 9 différents types de noix (noix de Grenoble, amandes, cacahuètes, pistaches, noisettes, noix du Brésil, noix de cajou, noix de macadamia et pecan), les noix de Grenoble sont en effet les plus efficaces pour préserver la santé, car ce sont elles qui ont la teneur en antioxydants la plus élevée (3). Les anti-oxydants contenus dans les noix ont une autre faculté : ils permettent de réduire les risques de survenue de la maladie d’Alzheimer (4).

 

Les noix rassasient

Contrairement à ce que l’on pourrait penser les acides gras contenus dans les noix ne font pas prendre de poids à ceux qui les consomment (5). Ceci s’explique par le fait que les graisses insaturées, fibres et protéines qu’elles contiennent augmentent la sensation de satiété et donc conduisent à manger moins.

En effet, les noix (mais aussi les oléagineux de manière générale) sont des coupe-faim extraordinaires. Si dans la journée vous avez une fringale, au lieu d’une barre chocolatée, préférez des noix. Ce pouvoir de coupe-faim provient de leur haute teneur en lipides et en particulier de leur richesse en acide gras polyinsaturés (72 % du total des acides gras). De plus, les noix contiennent, par rapport aux lipides et glucides entre 15 et 20 % de protéines, ce qui intéressera ceux qui ne consomment pas de viande.

 

Les noix pour faire le plein d’oligo-éléments et de minéraux.

les bienfaits santé des noix

La noix vous apportera certains minéraux et oligo-éléments en abondance. Pour les minéraux vous trouverez :

  • du potassium (plus de 500 mg/100 g).
  • du phosphore (près de 400 mg/100 g).
  • du magnésium (près de 130 mg/100 g).
  • du calcium (presque 70 mg/100 g).

Pour les oligoéléments, vous trouverez :

  • du fer et du zinc (à peu près de 2,5 mg/100 g)
  • du cuivre (à peu près de 1 mg/100 g).
  • du sélénium.

Enfin, la noix est riche en vitamine B9 et en vitamine E. La noix présente toutefois un inconvénient, elle est acidifiante (son indice PRAL est sensiblement égal à 6).

 

Les noix pour les sportifs

Elle représente une mine d’or nutritionnelle car elle est une excellente source de protéines. Son contenu élevé en arginine, acide aminé, en fait un aliment particulièrement intéressant pour la reconstruction musculaire lorsqu’on soumet son corps à un entraînement sportif intense.
De plus, ce fruit à coque contient des vitamines qui interviennent dans de nombreux processus métaboliques, dont la vitamine E (3,54 mg/100 g) qui présente un grand intérêt en raison de son effet antioxydant. Riche en minéraux et oligo-éléments, la noix est un allié nutritionnel privilégié.

 

Comment consommer les noix ?

Avec sa coque protectrice, la noix peut se consommer toute l’année. En salade, en tarte, ou pour agrémenter un plateau de fromages, elle s’intègre facilement dans toutes les recettes, salées comme sucrées.

Sur les étals, on retrouve surtout des noix sèches, dans leurs coques ou en cerneaux, qui se conservent très facilement à température ambiante. De septembre à novembre, il est possible de se procurer des fruits frais. Attention, ils sont délicats et nécessitent d’être conservés au réfrigérateur et d’être rapidement consommés. Fraîches ou sèches, et même en huile, les noix se sont fait une place de choix sur les tables françaises.

Pour contrôler la qualité des noix, plongez-les dans un bac d’eau fraîche. Celles qui remontent à la surface pourront être retirées : elles sont desséchées.

Conseil naturopathique : Vous pouvez améliorer la qualité des noix en les faisant tremper dans de l’eau pendant la nuit. Cela va permettre d’éliminer des enzymes inhibiteurs et de l’acide phytique. Après les avoir trempées, faites-les sécher à basse température (entre 40 et 45°C) jusqu’à ce qu’elles retrouvent leur délicieuse texture croquante.

 

On aime

 

 

Téléchargez dès maintenant notre catalogue de formations

pour être averti en avant-première de nos formations et bénéficier d’un tarif préférentiel !

***

 

Notes :

  • (1) Hshieh TT, Petrone AB, Gaziano JM, Djoussé L. Nut consumption and risk of mortality in the Physicians’ Health Study. Am J Clin Nutr. 2015 Feb;101(2):407-12. doi: 10.3945/ajcn.114.099846. Epub 2014 Dec 17.
  • (2) Bao Y, Han J, Hu FB, Giovannucci EL, Stampfer MJ, Willett WC, Fuchs CS. Association of nut consumption with total and cause-specific mortality. N Engl J Med. 2013 Nov 21;369(21):2001-11.
  • (3) https://www.acs.org/content/acs/en/pressroom/newsreleases/2011/march/walnuts-are-top-nut-for-heart-healthy-antioxidants.html
  • (4) Abha Chauhan, PhD et al. Dietary Supplementation of Walnuts Improves Memory Deficits and Learning Skills in Transgenic Mouse Model of Alzheimer’s Disease. Journal of Alzheimer’s Disease, Volume 42, Number 4 / 2014 DOI: 10.3233/JAD-140675.
  • (5) Bao Y, Han J, Hu FB, Giovannucci EL, Stampfer MJ, Willett WC, Fuchs CS. Association of nut consumption with total and cause-specific mortality. N Engl J Med. 2013 Nov 21;369(21):2001-11. Flores-Mateo G, Rojas-Rueda D, Basora J, Ros E, Salas-Salvadó J. Nut intake and adiposity: meta-analysis of clinical trials. Am J Clin Nutr. 2013 Apr 17.

 

L'auteur :

Stéphanie Mezerai - Praticienne en naturopathie

Praticienne et Formatrice en naturopathie. Stéphanie est une passionnée d'écriture et auteure de plusieurs ouvrages. Elle a aussi plusieurs cordes à son arc : la cohérence cardiaque et la gestion du stress. Créatrice du programme "Happy Ménopause©" et "Détox Zéro Sucre©", elle consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet