En cadeau pour toi : mon Kit gratuit " Je prends soin de mon assiette sans me prendre la tête ! "




C’est bientôt le mois de Ramadan (9 ème mois de l’année lunaire) et comme vous le savez surement, les musulmans de la terre entière vont jeûner en même temps. Pour connaitre précisément le début et la fin du mois de Ramadan 2018, les musulmans attendent le vingt neuvième jour du mois de Cha’bane (mois qui précède le mois de Ramadan)  pour observer la lune et enfin savoir si le mois Moubarak commence ou pas le lendemain.

Si la nouvelle lune n’est pas visible, les musulmans compléteront le mois en cours et jeûneront le lendemain car les mois lunaires ne dépassent jamais les 30 jours.

Concrètement, le premier jour du ramadan  pourrait être le 15 mai de cette année. Le jeûne du mois de Ramadan fait parti des 5 piliers de l’islam (les 4 autres étant : l’attestation de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage).

Pour la plupart des gens les musulmans doivent s’abstenir de boire et de manger du lever jusqu’au coucher du soleil, mais pas que ! Ils ne doivent pas avoir de rapports sexuels entre le lever du soleil et le coucher du soleil, mais c’est surtout un mois béni ou l’on se recueille auprès du livre sacré le Coran, un mois où l’on fait multiplie les bonnes actions, c’est aussi ne pas faire de mal, être proche des autres.

 

Démarrage du coaching le 15 avril !

coaching ramadan nana turopathe

Accompagnement personnalisé en ligne par Stéphanie Mezerai Naturopathe

 

Le jeûne en Islam ne se limite pas au simple fait de s’abstenir de manger et de boire dès l’aube jusqu’au coucher du soleil mais il s’agit également de s’abstenir de dire et de faire le mal. Le prophète Mohamed (paix et salut sur lui) décrit le musulman comme étant « celui qui épargne autrui de sa main et de sa langue » donc de tout acte malveillant et parole négative.

Le Ramadan est donc un mois spirituel plein de grâce durant lequel les musulmans s’emploient à prier, lire le Coran et à faire le bien.

Pourquoi relier naturopathie et Ramadan ?

Des nos jours de plus en plus de musulmans ont envie de jeûner sans avoir les désagréments qu’ils rencontrent à chaque jeûne : maux de tête violents, grosse fatigue sans compter les problèmes de diabète et de cholestérol dus aux excès de nourriture au moment de rompre son jeûne.

naturo paquerette

Le jeûne est quelque chose de particulièrement bénéfique pour le corps, or chaque soir l’abondance de nourriture vient violemment faire mal au corps. C’est pourquoi nous allons vous donner quelques outils pour vous préparer au jeûne mais aussi quelques conseils pour préserver votre santé pendant votre mois de ramadan.

L’importance de préparer son corps au jeûne

Je n’entrerai pas ici dans les « contre indications » éventuelles du jeûne, de nombreuses musulmanes jeûnent tout en étant enceintes et ne rencontrent aucune difficultés, ni désagréments alors que de nombreux médecins désapprouvent le jeûne de la femme enceinte. L’allaitement semble cependant être maintenu avec plus de difficulté. Suivez toujours l’avis de votre médecin et dans le doute prenez un avis médical.

Pour toutes ces personnes ou en cas de pathologies particulières, le jeûne devra être conduit avec discernement, soyez à l’écoute de votre corps avant tout.

En naturopathie,  le jeûne est une des méthodes utilisées pour réduire notre état de « toxémie », fait parti intégrante de la cure de détoxication (une des trois cures naturopathiques avec la cure de revitalisation et de stabilisation).

Selon les naturopathes, nous sommes tous en état de toxémie potentielle de part notre alimentation depuis notre naissance, notre environnement, notre hygiène de vie ou encore notre niveau de stress, il faudra également prendre en compte le facteur héréditaire.

Le jeûne est donc proposé afin de réduire cette toxémie, le but étant d’ouvrir les émonctoires (foie, intestins, reins, poumons, peau) qui sont pour la plupart du temps engorgés.

Il sera important de prendre son temps, aller doucement, ne pas tenter d’ouvrir tous les émonctoires en même temps et prendre en compte notre potentiel énergétique c’est pourquoi il est important de préparer son corps au jeûne.

Lorsque l’on jeûne, les toxines vont remonter en masse dans l’organisme, cela peut provoquer ce que l’on appelle des « crises curatives » (effets de la cure de détoxication).

Plus le taux de toxémie est fort pour la personne plus les crises peuvent devenir spectaculaires, d’où l’intérêt une nouvelle fois de bien préparer son corps.

Elles peuvent se manifester de différentes façons selon les individus :

  • Maux de tête
  • Fièvre modérée
  • Courbatures
  • Éruptions cutanées…
  • Nez qui coule, etc…

Rassurez vous ces crises sont sans danger et provisoires.

Il reste peu de jours avant l’arrivée du mois de Ramadan (et Châbane pour celles qui jeûnent avant), si vous n’avez pas l’habitude de jeûner régulièrement, il serait préférable d’utiliser ces quelques jours afin de préparer votre corps et éviter de le bouleverser en lui imposant des changements trop rapides.

Une des grandes erreurs de la plupart des personnes c’est de vouloir stocker et manger plus que de raison avant le jeûne. Je vois des personnes manger des quantités « dantesques » la veille du jeûne >> tout ce qu’il faut fuir !

Comment jeûner sans faire « mal » à son corps ? 

Et oui ça parait fou mais jeûner sans se préparer et rompre son jeûne de façon anarchique peut vraiment avoir un impact négatif sur sa santé. Un comble alors que le jeûne soit préconisé pour justement nettoyer le corps. D’un point de vue hygiénique et non plus religieux, le jeûne à visée thérapeutique doit se préparer.

naturo POMME rigolotte

Il faut ensuite respecter les 3 phases principales du jeûne :

  • Préparation de l’entrée dans la période de jeûne
  • Période de jeûne à proprement parler
  • Sortie du jeûne ou comment revenir à une alimentation normale, ce qui doit bien sûr, se faire progressivement, en réintroduisant les aliments selon un ordre précis.

Nous conseillons quelques semaines avant le jeûne de se nourrir de produits naturels sans traitements chimiques (plutôt biologiques), d’aliments complets non dénaturés et non industriels, ainsi que des fruits, légumes, y compris choucroute crue, salades, graines (ex. : courge, tournesol), des graines germées et noix, et le plus de « cru » possible.

Les toxines comme la nicotine, l’alcool, la caféine et théine, sont à éviter complètement. Évitez au maximum tous produits d’origine animale et tous les produits laitiers, ainsi que les sucreries et produits de farine industrielle. Ces derniers sont à remplacer par des produits à la farine complète et biologique.

L’entrée dans le jeûne : une opération indispensable

Jeûner régulièrement tout au long de l’année est le meilleur moyen de préparer notre corps au jeûne du mois de Ramadan,  l’idéal serait de jeûner minimum 3 jours par mois.

Le mois de Ramadan ainsi que le jeûne en général sera également un excellent moyen de  « réparer » nos mauvaises habitudes alimentaires, prendre conscience que même dans un pays où la nourriture nous est proposée en surabondance et en grande variété, nous devrions être reconnaissant pour chaque bouchée que nous avalons comme si celle-ci était une denrée très précieuse.

Bien mastiquer, savourer, retrouver le plaisir des aliments sains et simples.

Et non pas retourner une fois le mois de jeûne terminé à un mode de vie tout à fait « défectueux »,  à se « goinfrer », grignoter toute la journée, manger parce que c’est l’heure et non parce qu’on a faim (voilà une de nos plus mauvaises habitudes alimentaires !)….

Si toutefois pour quelques raisons que ce soit :

  • Vous n’avez pas régulièrement jeûné dans l’année
  • Vous avez une alimentation « dénaturée », « industrialisée » (consommation de produits raffinés de graisses saturées, d’excès de protéines animales….),
  • Vous êtes un gros consommateur de viande
  • Vous êtes déprimé ou sur-médicamenté,
  • Vous êtes un gros consommateur de café, de stimulants.

Dans tous ces cas, il faudra être prudent tout particulièrement lors des premiers jours de jeûne et bien préparer votre corps au jeûne.

Certaines personnes dont le taux de « toxémie » est élevé, personnes faibles, maigres, malades auront des difficultés à supporter le jeûne. La faiblesse permanente est due à une  insuffisance énergétique chronique.

Pour ces personnes (en général la majorité des gens), il faudra dans un premier temps, renforcer vos émonctoires.

Il faut commencer par un nettoyage des émonctoires : s’ils sont « bouchés », ils auront du mal à évacuer rapidement les toxines qui vont se présenter en phase de jeûne et l’organisme risque de s’auto-intoxiquer au lieu de se nettoyer !

Comment renforcer les émonctoires ?

  • En améliorant ou en modifiant vos habitudes alimentaires,
  • En ayant une activité physique douce régulière (marche),
  • En prenant du temps pour vous relaxer,
  • En entamant un drainage doux des émonctoires à chaque changement de saison,
  • Il sera parfois utile de mettre en place une complémentation sérieuse,
  • Également en commençant par jeûner des périodes courtes.

Ce processus devrait être mis en place minimum 1  mois au moins avant l’entrée en jeûne. N’hésitez pas à consulter un naturopathe pour réaliser un bilan d’hygiène vitale et/ou un bilan énergétique, celui-ci mettra en place avec vous un programme adapté à votre personne et réajustera au besoin.

 

La suite de notre dossier spécial Ramadan par ici !  <<<<< Conseils et astuces pendant le Ramadan <<<<<<<<<

Bon début de Ramadan !

 

Réserve dès maintenant ta séance Coaching Personnalisée avec Stéphanie Mezerai Naturopathe

Démarrage du coaching le 15 avril !

 

 

 

 

coaching ramadan nana turopathe   stephanie

Sources et inspirations:

L'auteur :

Stéphanie Mezerai - Naturopathe & Gestion du Stress

Mon intérêt pour les plantes et "le" naturel a toujours été présent dans ma vie surtout à la naissance de mes enfants. C'est donc tout naturellement que je me suis tournée au fil des années, vers cette formation de naturopathe et d'iridologue, qui est venue consolider mes connaissances personnelles en la matière. Ma première profession étant auxiliaire de puériculture formée en soutien à l'allaitement, cela me permet une approche différente auprès des jeunes mères et aux femmes enceintes. Naturopathe, Intervenante en cohérence cardiaque et Gestion du Stress Je consulte sur Montauban (82)

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet