La médecine prophétique fût marquée par les enseignements du Prophète ()de l’Islam tout au long de sa révélation, afin de sensibiliser et d’éduquer sur l’importance de la santé et de la spiritualité.

« L’imam As-Shafi’i a dit : « La science est de deux types : la science du Fiqh pour la religion, et la science de la médecine pour le corps, toute autre chose n’est que discussion d’assemblée ». »

Plusieurs versets du coran citent divers remèdes soignant les nombreux maux de l’époque et encore aujourd’hui, comme :

– L’olive,

– L’eau,

– La Nigelle (Graine et huile),

– Les dattes (Les dattes Al’Ajwa),

– Le miel et autres produits de la ruche,

– Et bien d’autres encore…

La science d’aujourd’hui démontre les innombrables bienfaits de ces aliments sous toutes leurs formes. Voici le lien d’une thèse en pharmacie présentant toutes les caractéristiques de la nigelle http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00782093/document .

Hormis le fait d’utiliser divers produits naturels par le biais de la phytothérapie, Ibn Al-Qayyim éminent savant de l’époque dans le monde musulman, est l’auteur de plusieurs ouvrages concernant la médecine prophétique ; dans lesquels on retrouve deux catégories de maladies : Les maladies corporelles et spirituelles, pour lesquelles correspondent un régime, une thérapie ou un remède.

qualites_degres

« Allâh n’a pas fait descendre une maladie, sans avoir descendu en même temps son remède » (1).

Cette médecine douce se caractérise par trois principes et différentes règles définis par le Prophète Mohamed () :

1) La préservation de la santé,

2) L’importance de la prévention,

3) L’évacuation des matières toxiques.

-L’alimentation avec régime approprié pour se soigner,

-Ne pas consommer des fruits hors saisons,

-Recours aux médicaments simples et en cas d’inefficacité recours aux médicaments de synthèses,

-Interdiction de se soigner avec des médicaments dit impurs et illicites,

-L’importance du dosage des remèdes,

-Mais surtout la notion de responsabilité et d’éthique médicale.

Elle trouve essentiellement son organisation par la Théorie des Eléments et Théorie des Humeurs empruntée à Hippocrate (né vers 460 et mort vers 370 av. J.C) et Claude Galien (131-201 ap. J.C), pour l’application des remèdes mais surtout la nutrition. Nous constatons qu’Ibn al Qayyim utilise la théorie des humeurs afin d’y expliquer la cause des maladies du corps et l’efficience d’un remède.

La théorie des humeurs correspond aux quatre éléments fondamentaux – Air, Feu, Eau et Terre, possédant quatre qualités – Chaud, Froid, Sec et Humides ainsi que les quatre humeurs – Phlegme, Sang, Bile et Atrabile. Hippocrate dit que l’eau est froide et humide, la terre est froide et sèche, l’air est chaud et humide et le feu est chaud et sec

Cette notion d’humorisme (Théorie des humeurs) fait référence aux liquides de l’organisme : Sang, Lymphe, Liquide intracellulaire et liquide extra cellulaire.

Les tempéraments hippocratiques correspondent aux différentes étapes de la vie (Lymphatique, Sanguin, Bilieux et Nerveux) qui sont des morphotypes en lien avec les 4 systèmes anatomiques fondamentaux – Digestif, Respiratoire, Ostéo-musculaire et Nerveux.

Ces typologies permettent aux Praticiens en médecine Prophétique et même en Naturopathie de mieux adapter, les remèdes ou les conseils nutritionnels appropriés afin d’améliorer la santé.

Les trois thérapeutiques connues de cette médecine sont :

– La Nutrition (Régime alimentaire et Jeûne)

– Phytothérapie

– La Méditation.

La nutrition selon la médecine prophétique classe aussi les aliments selon leur tempérament, si un aliment est plutôt chaud ou froid. Le principe est donc de soigner par son contraire afin de rééquilibrer les humeurs du corps.

Exemple : un tempérament chaud et sec (Bilieux) consommera donc des aliments froids et humides.

Temperaments_hippocratiques

Image source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Quatre_%C3%A9l%C3%A9ments#/media/File:Qualit%C3%A9s_degr%C3%A8s1.jpg

Prenons l’exemple de l’Oignon : Il est chaud au troisième degré et humide au deuxième degré, il réchauffe le corps, ouvre l’appétit, embellit le teint, nettoie le foie… Il convient notamment au tempérament froid et sec agissant sur le foie et l’estomac.

Cet article décrit brièvement quelques grandes lignes de cette médecine traditionnelle qui aujourd’hui est encore méconnue ou mal comprise, pourtant pratiquée encore dans plusieurs pays musulmans et faisant intégralement partie de la culture arabe.

Jihenne.

Sources :
-Photo Illustration article : http://www.larousse.fr/encyclopedie/images/D%C3%A9sert_de_Rub_al-Khali/1200034
-L’Authentique de la Médecine Prophétique édition d’ibn Al Qayyim, Tawba
-Commentaire Sur L’authentique de la médecine Prophétique, édition Almadina
-« Zâd al-ma’âd fi hadyi khayri-l-‘ibâd », Ibn al Qayyim (archive)
(1)Hadîth authentique [Sahîh] – Authentifié par SHeikh al Albânî dans « as-Silsila as-Sahîha – n°451 »

L'auteur :

Jihenne Sweet'Essence - Naturopathe / Cupping-Thérapeute

Passionnée de science et médecine Douce, notamment de Médecine Douce et ancestrale Arabe. La naturopathie est la convergence entre mes choix professionnels et personnels liant l’affection à une quête d’apprentissage en sciences humaines et médicales, mais aussi l’éducation et la prévention.

Lire tous les articles de

Visiter son site Internet